Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Des centres d'examen de VTC épinglés pour tricherie

-
Par , France Bleu Paris

Sept centres à Paris et dans le Val d'Oise ont vu l'examen qu'ils ont fait passer invalider par les services de l'Etat à cause d’irrégularités. 501 candidats devront le repasser, soit environ un tiers des participants. Une affaire qui fait tache alors que c'était la première session d'examen.

Illustration VTC
Illustration VTC © Maxppp - Francois Lafite

Paris, France

Les quelque 1.500 candidats devaient plancher tous sur un QCM, questionnaire à choix multiples. Au programme, 110 questions qui portent sur la sécurité routière, la gestion d'entreprise ou encore la maîtrise de la langue française. Pour obtenir l'examen, il faut au moins 37 bonnes réponses mais les services de l'Etat ont découvert des fraudes.

Surveillance légère et copies corrigées sur place 

D'après le journal le Parisien, des copies ont été corrigées puis notées en tenant compte des corrections. Des candidats auraient aussi été laissés sans surveillance pendant l'examen. Pas de quoi étonné, Leonard Paclot, directeur du centre de formation VTC "solution paris 16".

Ce qui ne m'étonne absolument pas, c'est que le centre de formation est 100% responsable de la correction de la copie des stagiaires et l'huissier de justice n'est pas obligatoire pour la surveillance de l'examen, si une personne de confiance est nommée. Aujourd’hui on peut griser une case, c'est à dire effacer la mauvaise réponse et cocher la bonne pour le stagiaire. Nous, on a des appels de candidats potentiels qui nous demandent si je garantis l’'examen. Ils nous expliquent que certains centres promettent la réussite de l'examen. Ça veut dire qu'après, le centre va remplacer les copies et cocher les bonnes réponses.

Aujourd'hui, certains demandent à l'état de prendre en charge la correction des copies pour éviter les fraudes, alors qu'une nouvelle session d'examen est organisé mardi 3 mai.

Choix de la station

France Bleu