Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des conducteurs d'Ilévia en grève ce vendredi, le réseau de bus perturbé

-
Par , France Bleu Nord

Le trafic des bus dans la métropole lilloise sera perturbé ce vendredi, en raison d'un mouvement de grève chez les conducteurs. Ils dénoncent des conditions de travail de plus en plus difficiles. Leur grève est reconductible.

Ce sont les conducteurs de bus qui ont lancé ce mouvement de grève
Ce sont les conducteurs de bus qui ont lancé ce mouvement de grève © Radio France - Stéphane Barbereau

Plusieurs lignes de bus sont à l'arrêt, d'autres circulent moins que d'habitude dans la métropole lilloise ce vendredi 25 septembre, en raison d'un mouvement de grève chez les conducteurs du dépôt Faidherbe. Ces derniers dénoncent des conditions de travail dégradées, et des relations parfois tendues avec leurs supérieurs. Ils prévoient de se rassembler dans la matinée au dépôt.

Six lignes de bus à l'arrêt

Six lignes de bus ne circulent pas ce vendredi : il s'agit des lignes 32, 51, CO1, CO3, C10 et C11. Les lignes 15 et 16 ainsi que la Navette Vieux Lille circuleront avec de moins grandes fréquences qu'habituellement. 

Le tableau des perturbations prévues sur le réseau de bus Ilévia ce vendredi
Le tableau des perturbations prévues sur le réseau de bus Ilévia ce vendredi - Ilévia

La circulation des métros et du tram n'est pas perturbée par ce mouvement de grève.

Des conditions de travail dégradées selon les chauffeurs

Les grévistes réclament une revalorisation salariale, ainsi que de meilleures conditions de travail, selon leur représentant du syndicat CGT Mohamed Farhi. "Les temps de pause sont réduits, voire inexistants (...) La charge de travail augmente sans cesse, on nous demande par exemple de jouer de plus en plus aux contrôleurs" explique le délégué syndical. Signe de ce malaise : le taux d'absentéisme sur le dépôt de Faidherbe serait de 25% selon Mohamed Farhi. Ce dernier revendique un taux de grévistes d'environ 70%, avec 70 chauffeurs prévus au tableau de service en grève. Toujours selon le représentant syndical, des renforts auraient été appelés, ce qui explique l'incidence relative de cette grève sur le trafic des bus. La grève de ce vendredi est reconductible.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess