Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Dans le Tarn, les départs en vacances sous haute surveillance

-
Par , France Bleu Occitanie

Si vous prenez votre voiture aujourd'hui, il vous sera difficile d'éviter les contrôles routiers.En ce grand weekend de départs en vacances, les gendarmes sont partout sur les bords des routes.

Un contrôle routier à Marssac-sur-Tarn (Tarn) ce samedi 06 juillet.
Un contrôle routier à Marssac-sur-Tarn (Tarn) ce samedi 06 juillet. © Radio France - Hugo Charpentier

Marssac-sur-Tarn, France

Comme à chaque grand départ en vacances, policiers et gendarment veillent au grain. Objectif : inciter les automobilistes à la prudence et au bon entretient de leurs véhicules. En effet, plus une voiture est en mauvais état moins elle supportera les longs trajets. C'est en substance, le message que veut faire passer ce weekend les forces de l'ordre. 

Insister sur les fondamentaux

Dans le Tarn par exemple, ce sont 56 contrôles qui sont prévus jusqu'à dimanche soir aux quatre coins du départements. Comme à Marssac-sur-Tarn où une quinzaine de gendarmes se sont déployés samedi après midi sur un rond-point de sortie de ville. Une opération de grande envergure qui s'est déroulée sous les yeux du commandant du groupement de la gendarmerie départemental du Tarn.  

Pour le colonel Pierre Couve les automobilistes ne doivent surtout pas oublier les fondamentaux. "Ce ne sont que des conseils de bon sens" explique le militaire qui admet malgré tout "qu'il faut sans cesse les rappeler" comme "ne pas partir fatigué, adapter les horaires de départs avec les prévisions de circulations, éviter les périodes de grande chaleur, faire des pauses, ou encore s'hydrater". Tout cela devrait être connu de tous explique le colonel Pierre Couve mais force est de constater que "des gens partent encore un peu trop sûrs d'eux, ce qui peut-être très accidentogène."

Mortalité en baisse

A ses côtés, le directeur du cabinet du préfet du Tarn Frédéric Roussel rappelle que 13 personnes sont mortes sur les routes du département depuis le début de l'année. Il y en avait 16 l'an dernier à la même période. "Vous allez me dire que c'est moins que l'an passé mais c'est treize morts de trop. Sur la sécurité routière il ne faut pas lâcher" martèle le représentant de l’État qui ajoute que les accidents corporels ont, eux, augmentés par rapport à l'année dernière.