Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le projet d’autoroute A31 bis en Lorraine

Des habitants toujours mobilisés pour dire non au projet d'autoroute A31 bis à Florange

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Une cinquantaine d'habitants de Florange se sont réunis samedi devant la mairie pour dire non au projet de l'A31 bis qui doit traverser leur commune. Ils ont exprimé leurs inquiétudes au cours d'un échange dynamique avec Rémy Dick, leur maire.

Une cinquantaine d'habitants  se sont réunis devant la mairie de Florange
Une cinquantaine d'habitants se sont réunis devant la mairie de Florange © Radio France - Natacha Kadur

Une cinquantaine d'habitants de Florange se sont réunis samedi devant l’hôtel de ville pour manifester leur opposition au projet d'A31 bis qui doit traverser leur commune. Le nouveau tracé d'autoroute proposé par leur maire, Rémy Dick, ne les convainc pas.

La construction de cette autoroute a été jugée nécessaire par l'État en 2019. Elle doit permettre de désengorger l'A31 qui mène vers le Luxembourg, empruntée par des milliers de travailleurs frontaliers. 

Télétravail, covoiturage 

Maamar, venu à la manifestation avec son fils, en fait partie. Selon lui, l'autoroute prévue pour être payante ne résoudra pas le problème des bouchons  : " Ce n'est pas parce qu'on travaille au Luxembourg qu'on a des salaires mirobolants. Personne ne voudra payer l'autoroute. Cela ne fera que déplacer le problème sur les routes qui traversent les communes. Pour moi ce n'est pas une solution.", explique-t-il. En télétravail une grande partie du temps depuis le début de la crise sanitaire, ce natif de Florange estime que cela pourrait faire partie d'une des solutions à apporter pour soulager le trafic.

Rémy Dick, le maire de la commune, est venu échanger avec les habitants
Rémy Dick, le maire de la commune, est venu échanger avec les habitants © Radio France - Natacha Kadur

Des habitants ont exprimé leurs inquiétudes au cours d'un échange avec leur maire, Rémy Dick, venu à leur rencontre sur le parvis de l'hôtel de ville. Sa proposition de nouveau tracé, faite après l'annonce de la fermeture de la cokerie d'Arcelor Mittal, suscite le désaveu de certains habitants. 

Dans un dossier où " l'État impose ce débat public", l'élu a réaffirmé auprès des habitants sa volonté de trouver une solution commune : " Si moi en tant que maire je suis irresponsable, c'est à dire si je dis au Préfet que je ne veux pas discuter car je ne veux pas d'autoroute, alors le Préfet se tournera vers d'autres élus pour décider de l'endroit où on fait passer l'autoroute, et je suis persuadé qu'à ce moment là les florangeois seront sacrifiés", explique-t-il. 

Le maire a accepté de signer la pétition qui circulait parmi les habitants réunis devant l'hôtel de ville
Le maire a accepté de signer la pétition qui circulait parmi les habitants réunis devant l'hôtel de ville © Radio France - Natacha Kadur

Sophie Delvo, représentante du collectif " Non à l'autoroute à Florange", regrette qu'une alternative ne soit pas entendue : " On a parlé récemment d'un RER, voila le genre de mobilités qui peuvent être une solution. On veut tous vivre correctement, préserver notre environnement et nos enfants. Une autoroute ça n'a rien à voir avec tout ça ", explique-t-elle. Elle estime notamment que le développement du covoiturage et des offres de transports en commun pourraient répondre à ce besoin. 

Les habitants entendent continuer à manifester leur opposition, espérant le renoncement à ce projet. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess