Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des milliers de voitures interdites de circuler dès lundi dans 49 communes du Grand Paris

-
Par , France Bleu, France Bleu Paris

La Métropole du Grand Paris va interdire dès ce lundi 1er juillet la circulation des véhicules les plus polluants autour de Paris. Les verbalisations, elles, n'interviendront qu'en 2021. En attendant, des aides financières sont proposées pour des conversions de véhicules.

La ZFE mise en place dès le 1er juillet
La ZFE mise en place dès le 1er juillet © Radio France - Joanna Yakin

Les 27.000 véhicules du Grand Paris dotés d'une vignette crit'air 5, n'auront plus le droit de circuler dès ce lundi 1er juillet dans un large périmètre autour de la capitale. La ZFE, Zone à faibles émissions, entre en vigueur et interdit la circulation des véhicules les plus polluants dans un périmètre délimité par l'autoroute A86.

47 communes concernées

79 communes sont situées sur le périmètre de la ZFE, mais seuls 47 maires ont accepté de jouer le jeu puisque le choix leur était laissé d'entrer ou non dans le dispositif. Bobigny, Clamart ou Gennevilliers, par exemple, ont décidé de ne pas appliquer le dispositif sur leur territoire. 

La carte des communes qui appliquent la ZFE
La carte des communes qui appliquent la ZFE © Radio France

Du côté des automobilistes, pas d'inquiétude, les verbalisations, elles, n'interviendront qu'à partir de 2021. La métropole laisse aux habitants du temps pour se retourner et avoir la possibilité d'investir dans un véhicule moins polluant. Pour cela, des aides financières sont prévues. La métropole pourra notamment financer jusqu'à 6.000 euros l'achat d'un véhicule électrique par un couple non imposable. L'Etat réfléchit aussi à des coups de pouce par le biais de crédit à taux zéro ou encore des crédits d'impôts.

Vidéo-verbalisation et panneaux de signalisation

D'un point de vue pratique, le mode de verbalisation n'est pas encore arrêté précisément. Il s'agira de vidéo-verbalisation mais la métropole ne sait pas encore si elle optera pour un dispositif de caméras déjà en place ou au contraire, un réseau de caméra exclusivement dédié au respect de la ZFE. Une aide financière sera toutefois accordée aux communes pour installer des panneaux de signalisation. La métropole les prendra en charge à 80% à raison de 30 panneaux maximum par commune.

Si la verbalisation n'interviendra qu'en 2021, c'est aussi parce que la métropole souhaite s'aligner sur Paris lorsqu'elle passera alors à une interdiction des crit'air 4. L'objectif étant par ailleurs d'arriver en 2030 avec 100% de véhicules propres en circulation dans la ZFE et ainsi lutter contre les plus de 6.000 morts que comptent la métropole chaque année à cause de la pollution.

Ecoutez le dossier de France Bleu Paris

Choix de la station

À venir dansDanssecondess