Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Des ralentisseurs toujours pas réaménagés à Marseille après le passage du Tour de France

mardi 29 août 2017 à 16:50 Par Thibault Maisonneuve et Corrine Blotin, France Bleu Provence

La métropole Aix-Marseille s'était engagée à refaire les aménagements après le passage du Tour de France à Marseille. Si les passages piétons ont été refaits, ce n'est pas le cas des ralentisseurs.

Les ralentisseurs toujours pas reconstruits à Marseille après le passage du Tour de France
Les ralentisseurs toujours pas reconstruits à Marseille après le passage du Tour de France © Radio France - Corrine Blotin

Marseille, France

Pour faciliter le passage des coureurs du Tour de France, le 22 juillet dernier, la chaussée avait été refaite. Le tracé du contre-la-montre avait subi des travaux pour un montant d'un million d'euros, dans le 7e arrondissement.

Mais à ce jour, tous les aménagements ne sont pas réapparus, à moins d'une semaine de la rentrée.

"Un risque permanent à cause de la vitesse des voitures" (une riveraine)

En juillet, la métropole Aix-Marseille assurait que la signalisation serait remise à l'identique. Si les passages piétons ont été refaits, les ralentisseurs n'ont pas été réaménagés.

Certains riverains s'inquiètent. Alexia vit avenue des Roches (Marseille, 7e). Elle explique qu'elle a "beaucoup apprécié le passage du Tour de France", mais elle estime qu'il y a "un risque permanent compte tenu de la vitesse des voitures sur cette autoroute permanente". "Les dos-d'âne sont une protection pour les personnes âgées et les enfants", conclut la riveraine. Même le Comité d'intérêt de quartiers (CIQ) Autran-Oriol a écrit des lettres de réclamation, sans succès.

Plus de 4 millions investis chaque année dans le bouchage des trous

Le conseil de territoire Marseille-Provence, qui investit plus de 4 millions par an pour la rénovation de la chaussée à Marseille, promet de s'en occuper "dans les semaines à venir".