Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des stages de conduite pour motards occasionnels ou débutants en Charente-Maritime

-
Par , France Bleu La Rochelle

Plusieurs fois par an, la préfecture de Charente-Maritime organise des journées "reprise de guidon". Encadrés par des policiers et des gendarmes, les motards peuvent revoir les fondamentaux de la conduite à moto.

Les motards apprennent à mieux manier leurs machines.
Les motards apprennent à mieux manier leurs machines. © Radio France - Marina Guibert

Ils sont une vingtaine à faire vrombir leurs moteurs sur la piste du pôle éducation routière de La Rochelle. Ils viennent participer à une journée "reprise de guidon" organisée par la préfecture de Charente-Maritime. Des sessions destinées aux motards occasionnels, débutants, qui viennent de changer de machine ou qui souhaitent simplement se perfectionner.

Au programme, des ateliers concoctés par des gendarmes et policiers, à moto évidemment. Un slalom par exemple, "pour travailler la technique et la maniabilité à basse vitesse. Au quotidien ça peut servir s'il faut faire un demi-tour rapide ou éviter un véhicule" explique Cyril, policier motocycliste.

Objectif : ne pas faire tomber les cônes.
Objectif : ne pas faire tomber les cônes. © Radio France - Marina Guibert

Et ça tombe bien c'est exactement ce qu'est venu chercher Xavier. "Slalomer comme ça, on peut pas toujours s'y entraîner, d'apprendre la technique et la position sur la moto par exemple." Il a son permis depuis 5 ans, c'est sa première session mais sans doute pas la dernière : "C'est bien d'avoir des conseils de professionnels comme les gendarmes ou les policiers, je pense que tous les motards devraient le faire au moins une fois tous les deux ans."

"À moto, même après 30 ans de permis, on a toujours quelque chose à apprendre"

Après deux heures de pratique, pause théorique. À grands renforts de schémas, les motards (ré)apprennent à prendre correctement un virage : "Il faut allonger le regard mais pas couper la trajectoire." Puis démonstration du gilet airbag, un équipement qui se démocratise doucement et qui "sauve des vies". Des nouveautés qui intéressent Mickaël : "On vient ici pour apprendre, à moto même après 30 ans de permis on a toujours quelques chose à apprendre."

Connecté par un câble à la moto, le gilet se déclenche en cas de chute pour protéger le dos, les épaules et le cou.
Connecté par un câble à la moto, le gilet se déclenche en cas de chute pour protéger le dos, les épaules et le cou. © Radio France - Marina Guibert

Jean-Manuel Nieto, coordinateur sécurité routière à la préfecture de Charente-Maritime ne dira pas le contraire : "Il y a toujours des ajustements techniques à faire, que l'on peut perdre avec les années. C'est important parce que les motards sont plus vulnérables sur la route, ils n'ont pas forcément plus d'accidents mais ils sont plus graves." Pour rappel, en 2019, 40% des personnes tuées sur la route en Charente-Maritime étaient des motards.

D'autres sessions sont prévues en septembre, pour s'inscrire, une adresse : ddtm-securite-routiere@charente-maritime.gouv.fr.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu