Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Des travaux pour faire sauter le bouchon de Chécy !

lundi 5 mars 2018 à 5:31 Par François Guéroult, France Bleu Orléans

C'est actuellement l'un des points noirs de la tangentielle, avec des bouchons aux heures de pointe : la sortie de Chécy va être entièrement repensée. Nouvelle bretelle, nouveaux giratoires : le chantier mené par le Département du Loiret commence ce mois-ci pour 4,2 millions d'euros.

Une nouvelle bretelle de sortie, un nouveau carrefour giratoire et la transformation d'un autre giratoire en "cacahuète" au menu de cet aménagement
Une nouvelle bretelle de sortie, un nouveau carrefour giratoire et la transformation d'un autre giratoire en "cacahuète" au menu de cet aménagement - Département du Loiret

Chécy, France

C'est un chantier important qui débute sur la départementale 2060. Important en termes financiers : 4,2 millions d'euros. Et important aussi parce que très attendu des automobilistes : le réaménagement de la sortie pour Chécy, l'un des gros points noirs de la tangentielle. 

A cet endroit, aux heures de pointe, il y a fréquemment des files de voitures sur la bande d'arrêt d'urgence , sur plus de 500 mètres de long - et ce n'est plus possible, estime Marc Gaudet, le président du Département du Loiret : "On voit régulièrement, notamment de 17h à 19h, ce qu'on appelle des remontées de file , les gens stationnent sur la bande d'urgence pour entrer dans Chécy, c'est très dangereux : par temps de brouillard, on peut imaginer un camion qui viendrait percuter les véhicules stationnés..." Il faut dire que cette sortie de la tangentielle date des années 70, à une époque où Chécy comptait 4 000 habitants, 2 fois moins qu'actuellement, et à une époque aussi où la zone commerciale n'existait pas... 

La sécurité, mais aussi le développement de Chécy

Désormais, 19 000 véhicules par jour empruntent cette sortie, dont la moitié bifurquent ensuite vers la zone d'activités Belles Rives. L'idée est donc de séparer les flux, en créant une nouvelle bretelle de sortie et un nouveau giratoire, mais aussi de réaménager l'actuel rond-point des Ajoncs sous la forme d'un "giratoire cacahuète", pour sécuriser les accès au collège et à l'entreprise Thélem. Les explications de Marc Gaudet sont à écouter ici :

"On a vraiment besoin de séparer les flux de circulation à cet endroit" - Marc Gaudet

Outre les problèmes de circulation, cet aménagement est indispensable pour les projets de développement de la ville de Chécy, qui prévoit 260 logements supplémentaires d'ici 2025 dans le futur écoquartier. "J'avais toujours dit que le projet d'écoquartier "Les Hauts de Grainloup" ne pouvait débuter qu'après le début de ces travaux de réaménagement", souligne Jean-Vincent Valliès, le maire de Chécy, qui se dit à la fois "soulagé et impatient". Son interview est à retrouver ci-dessous :

"C'est un vrai soulagement car on ne pouvait pas penser le développement de Chécy sans régler ce problème" - Jean-Vincent Valliès

Le chantier va durer 9 mois, jusqu'en novembre. Il y en a donc pour 4,2 millions d'euros, le Département finance près de la moitié (1,8 million), l'Etat apporte 1,3 million, le reste est à la charge d'Orléans métropole (900 000 euros) et de la commune de Chécy (200 000 euros).