Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Désenclavement ferroviaire du Limousin : le rapport Delebarre recommande de moderniser l'existant

jeudi 27 juillet 2017 à 15:31 - Mis à jour le jeudi 27 juillet 2017 à 16:53 Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin et France Bleu Poitou

Le rapport de Michel Delebarre, sur le désenclavement du Limousin et des territoires limitrophes, vient d'être dévoilé ce jeudi. Il préconise "la modernisation de la ligne existante entre Poitiers et Limoges" [...] " en parallèle de la pérennisation de l'axe POLT" et enterre toute idée de LGV.

Le TGV pourrait bien un jour arriver à Limoges... mais le rapport Delebarre préconise que ce soit le cas via la ligne Poitiers-Limoges existante
Le TGV pourrait bien un jour arriver à Limoges... mais le rapport Delebarre préconise que ce soit le cas via la ligne Poitiers-Limoges existante © Maxppp - Julio Pelaez

Limousin, France

Pour ceux qui croyaient encore à la possibilité qu'une ligne à grande vitesse desserve un jour le Limousin et les territoires limitrophes, c'est un ultime coup de grâce. Alors que la déclaration d'utilité publique a été annulée par le conseil d'Etat en avril 2016, l'ancien ministre et sénateur du Nord, Michel Delebarre, avait été sollicité par Manuel Valls pour établir un rapport sur l'accessibilité du Limousin et des environs. Attendues pour la fin mai avant la fin du quinquennat Hollande, les conclusions ont finalement été remises au nouveau gouvernement après l'élection d'Emmanuel Macron.

>> lire aussi : "Indigent", "de bon sens et raisonnable", "sans ambition" : le rapport sur le désenclavement du Limousin fait jaser

Moderniser Limoges - Poitiers et le POLT

Ce jeudi, la ministre des transports, Elisabeth Borne, vient de rendre public le contenu de ce rapport. Michel Delebarre préconise de moderniser la ligne ferroviaire Poitiers-Limoges _"afin d'y faire circuler des TER mais également des TGV en provenance de la ligne Paris Bordeaux."Cela permettrait de mettre Limoges à 1h de Poitiers au lieu de 1h50 dans le meilleur des cas actuellement. La capitale limousine, grâce à la nouvelle ligne Paris-Bordeaux, pourrait ainsi se retrouver à 2h30 de Paris Montparnasse à l'horizon 2030 estime Michel Delebarre si ses conclusions sont suivies.Dans ce rapport, l'ancien ministre précise que "cette solution doit se déployer en parallèle de la pérennisation de l'axe historique Paris - Orléans - Limoges - Toulouse."_ Le trajet est certes plus long, il dessert plus finement le territoire et avec des tarifs plus attractifs.

Améliorer Limoges-Paris en avion et remettre Brive-Lille en TGV

A plus court terme, il recommande d'améliorer les liaisons aériennes et terrestres, pour réduire le temps de trajet entre Paris et Limoges. Notamment en améliorant la liaison aérienne entre Limoges et Paris avec un avion plus grand à destination de Roissy au lieu d'Orly. Il préconise aussi un rétablissement du TGV Brive - Lille via Roissy, et l'accélération des travaux routiers sur la nationale 147 entre Limoges et Bellac d'un côté et Lussac-les Châteaux et Poitiers de l'autre. Michel Delebarre enterre donc les espoirs des derniers partisans d'une ligne à grande vitesse, mais ses travaux sont en phase avec la ligne édictée dernièrement par Emmanuel Macron : moderniser l'existant.

Le rapport Delebarre est consultable ici.