Transports DOSSIER : Les transports : un enjeu électoral 2017

Désenclavement du Limousin : le rapport Delebarre repoussé et remis au prochain gouvernement

Par Jérôme Edant, France Bleu Limousin jeudi 20 avril 2017 à 16:29 Mis à jour le jeudi 20 avril 2017 à 16:32

Michel Delebarre est chargé de réfléchir à l'accessibilité ferroviaire de Limoges et du Limousin
Michel Delebarre est chargé de réfléchir à l'accessibilité ferroviaire de Limoges et du Limousin © Maxppp - Sébastien Jarry

Le sénateur Michel Delebarre, missionné par le gouvernement pour réfléchir à l'accessibilité de Limoges et du Limousin après l'annulation du projet de LGV Limoges-Poitiers, va retarder la remise de son rapport. Il souhaite en livrer la teneur au prochain gouvernement, issu de la présidentielle.

Manifestement, le sénateur Michel Delebarre veut donner le maximum de chances à son rapport sur l'accessibilité de Limoges et du Limousin. Il a décidé de repousser la remise de ses conclusions et de les livrer au prochain gouvernement, issu de l'élection présidentielle.

Des conclusions pour la fin mai

Pourtant, dans la lettre de mission qu'il lui a adressée début décembre, le secrétaire d'Etat aux transports Alain Vidalies lui demandait de lui remettre son rapport avant la fin du mois d'avril. Mais au vu des échéances électorales à venir, il y avait un risque que ce travail finisse rapidement aux oubliettes car, quel que soit le résultat des scrutins, il y aura un grand chamboulement au pouvoir. Michel Delebarre devrait donc livrer ses conclusions durant la deuxième quinzaine du mois de mai.

Depuis le mois de décembre, Michel Delebarre mène un travail de consultation et de réflexion sur les moyens d'améliorer l'accessibilité ferroviaire de Limoges et du Limousin. Ce travail lui a été confié après l'annulation, par le Conseil d'Etat, du projet de ligne à grande vitesse Limoges-Poitiers.

  - Aucun(e)
-

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.