Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Desserte maritime de la Corse : les syndicats de la Méridionale s'agitent

-
Par , France Bleu RCFM

La CGT a bloqué le Piana dans le port de Marseille ce lundi (28/10/19), et le STC s'inquiète des manquements constatés aux dispositions de la DSP (délégation de service public) de raccordement qui court du 1er octobre 2019 au 1er févier 2020.

Le STC, et notamment la section des marins de la Méridonale en conférence de presse ce lundi 28 octobre
Le STC, et notamment la section des marins de la Méridonale en conférence de presse ce lundi 28 octobre © Radio France - Alexandre Sanguinetti

Bastia, Corse, France

La CGT, dans un communiqué, dénonce le parti pris de l'office des transports : "là où une compagnie a été évincée pour vingt prises frigo", dit le syndicat, "une autre a pu substituer un navire qui ne correspondait pas aux métrages spécifiés". Par ailleurs, le Piana est donc bloqué à Marseille par les marins CGT. Le Piana qui, affrété par Corsica Linea, devait faire des rotations avec le port de l'Ile Rousse, au lieu du port de Porto-Vecchio qui lui est attribué dans le cahier des charges. Les marins CGT ont déployé une banderole sur le navire, accusant je cite "l'office des transports de la Corse d'être vendu à la Corsica Linea". "_Il faut que les règles du jeu soient les mêmes pour tous les acteurs_, Corsica Linea comme la Mériodionale", précise Patrice Marty pour la CGT des marins.

Le communiqué de la CGT - Aucun(e)
Le communiqué de la CGT

Patrice Marty, représentant de la CGT des marins de la Méridionale

Le STC interpelle l'office des transports de la Corse

Jean Brignole, secrétaire national du STC, entouré des représentants des marins de la Méridionale - Radio France
Jean Brignole, secrétaire national du STC, entouré des représentants des marins de la Méridionale © Radio France - Alexandre Sanguinetti

Le STC aussi est très inquiet pour la desserte maritime de la Corse. Et pour les centaines d'emplois directs et indirects que représentent la Mériodionale. Le syndicat nationaliste affirme avoir constaté (et fait constater par huissier) des manquements aux dispositions de la DSP de raccordement, qui a débuté le 1er octobre et qui doit s'achever en décembre 2020 : substitution de navires non prévus dans le cahier des charges, changements d'horaire ou le nombre de rotations moindre par exemple pour le port de l'Île Rousse... "Il semble que la rigueur qui nous a été opposée pendant l'appel d'offres ne soit plus aussi prégnante aujourd'hui à l'exécution de la délégation de service public", précise Cyril Venouil délégué STC à la Méridionale

Cyril Venouil, délégué STC des marins de la Méridionale

Réaction de l'office des Transports

Pour sa part la présidente de l'office des transport de la Corse, Vanina Borromei se dit : « profondément étonnée et choquée  des propos et attitudes du jour sur la desserte maritime de la Corse. L’intérêt du peuple Corse n’est plus dans les conflits du passé", écrit-elle. "Je reste fidèle, pour ma part, aux engagements de la majorité (ndlr : la majorité de la Collectivité de Corse), respectueuse du droit en même temps qu’à l’écoute des salariés, et à son objectif politique de fond : construire, à travers le recours à l'instrument SEMOP, le nouveau système de transports maritimes; conforme aux intérêts de la Corse, de son peuple comme des salariés », conclut la présidente de l'OTC.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu