Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Deuil-Montmagny : le passage à niveau le plus dangereux d'Ile-de-France bientôt supprimé

vendredi 12 janvier 2018 à 18:48 Par Marine Chailloux, France Bleu Paris et France Bleu

Le passage à niveau de la gare de Deuil-Montmagny (Val-d'Oise) sera fermé en 2022. Mais avant, une enquête publique a lieu cette année. Les travaux devraient débuter en 2020. Ce franchissement ferroviaire est le plus dangereux de la région parisienne et le premier à être sécurisé en France.

Le passage à niveau de Deuil-Montmagny (Val-d’Oise) sera supprimé en 2022. En dix ans, 60 incidents et un accident de personne ont eu lieu à ce passage à niveau.
Le passage à niveau de Deuil-Montmagny (Val-d’Oise) sera supprimé en 2022. En dix ans, 60 incidents et un accident de personne ont eu lieu à ce passage à niveau. © Radio France - Marine Chailloux

Deuil-la-Barre, France

Le passage à niveau de Deuil/Montmagny (Val-d'Oise) a pourtant été sécurisé par de nombreux dispositifs : radar de franchissement, barrières, tapis anti-intrusion, signal automatique lumineux, policiers municipaux aux heures de pointe... mais malgré toutes ces mesures, les riverains continuent de voir des piétons et des voitures franchir les voies in extremis. "Il n'y a pas longtemps j'ai vu une dame traverser, raconte Nathalie qui habite depuis 45 ans dans le quartier. Elle a fait le zigzag entre les barrières et elle est passée. Tout le monde a crié, elle n'a pas eu peur mais moi j'ai eu peur pour elle, elle risquait gros! Il faut faire quelque chose, il va y avoir un drame." 

J'ai vu une dame traverser, tout le monde a crié. Elle risquait gros !" Nathalie, habitante depuis 45 ans près du passage à niveau.

Reportage au passage à niveau le plus dangereux d'Ile-de-France

Une autre habitante n'emprunte jamais le passage à niveau, mais elle voit régulièrement des accidents : "Quand je suis à pieds, je vois des piétons et des voitures qui forcent le passage. On voit les pompiers de temps en temps et cette semaine, malheureusement ils étaient là. La fermeture du passage c'est la seule solution car les gens ne respectent pas les consignes"

En dix ans il y a eu 60 incidents et un accident de personne

Il faut dire que ce passage à niveau est totalement imbriqué dans la ville et situé près d'un lycée. Chaque jour, 7000 voitures traversent les voies de chemin de fer ainsi que deux lignes de bus et de nombreux piétons. Sur les rails, plus de 180 trains coupent la route. En 2017, ce passage à niveau a concentré à lui seul  37% des accidents qui se sont produits sur les douze passages à niveau à supprimer en Ile-de-France et en dix ans, il y a eu soixante incidents et un accident de personne. A chaque fois, cela cause trois heures de perturbations sur la ligne H du Transilien et sur les TER Paris/Beauvais. 

Le premier passage à niveau à sécuriser en France" selon la SNCF.

Alors pour la SNCF, la suppression de ce passage à niveau est une priorité. Il est même "le premier à sécuriser en France", selon la SNCF "Le projet consiste à évidemment supprimer le passage à niveau pour supprimer les conflits entre les voitures et les trains avec d'une part un ouvrage pour tous les modes de circulation, environ 800 mètres au sud du passage à niveau actuel et au niveau du passage à niveau, un ouvrage réservé aux piétons" explique François Granet, chargé d'investissement et de sécurisation des lignes, chez SNCF Réseau.

Pour la SNCF, la suppression de ce passage à niveau est une priorité car il y a encore des accidents. Ecoutez François Granet, chargé d'investissement et de sécurisation des lignes, chez SNCF Réseau

Deux passages sous les voies pour éviter le croisement trains/voitures et trains/piétons

Après 3 ans de concertation sur l'avenir du passage de Deuil-Montmagny, la SNCF lance cette année une enquête publique des deux côtés de la voie de chemin de fer pour supprimer ce franchissement ferroviaire et créer des passages souterrains pour les piétons et les véhicules. Le projet est consultable sur Internet et les habitants peuvent faire leurs remarques en mairie.  

Les commerçants inquiets

Mais les commerçants sont inquiets : avec la création de  souterrains, il y aura moins de passages devant les commerces situés des deux côtés de la gare. Ismail Albouh tient une boulangerie depuis cinq ans, il évalue la perte de son chiffre d'affaire à "au moins 30%, ce sera un coin fermé ici, les gens qui passent pour aller à Enghien ne me verront plus" explique-t-il.   

Ce sera un coin fermé!" Ismaïl Albouh, boulanger au passage à niveau.

Des dispositifs existent pour indemniser les commerçants, mais uniquement en cas de perte importante de chiffre d'affaire pendant les travaux. Ensuite, les commerçants devront se débrouiller pour faire vivre leur quartier. Les travaux devraient démarrer en 2020 et coûteront 16 millions d'euros (TTC). La fermeture définitive du passage à niveau est prévue pour 2022, mais Ismaïl Albouh n'attendra pas jusque là. Il a déjà mis sa boulangerie en vente.