Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Deux députés savoyards demandent à la SNCF de rétablir des TGV Paris-Chambéry-Saint-Jean-de-Maurienne

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Emilie Bonnivard et Patrick Mignola, députés savoyards, interpellent le patron de la SNCF. Après la coulée de boue qui a coupé la ligne entre Saint-Jean-de-Maurienne et Modane le 2 juillet, ils s’étonnent du délai des travaux et demandent que des TGV arrivent jusqu’à Saint-Jean.

Coulée de boue sur la ligne SNCF entre Saint-Jean et Modane (Maurienne)
Coulée de boue sur la ligne SNCF entre Saint-Jean et Modane (Maurienne) © Radio France - Christophe Van Veen

Saint-Jean-de-Maurienne, France

« Il faut rétablir les TGV entre Paris et la Maurienne », c’est ce que demandent les deux députés savoyards, Emilie Bonnivard et Patrick Mignola, dans une lettre adressée à Guillaume Pépy le patron de la SNCF (lettre signée également par Joël Giraud, député des Hautes-Alpes). Ils s’étonnent du délai de remise en service de la ligne SNCF Paris-Chambéry-Modane-Turin. 

Le 2 juillet dernier, de violents orages ont entraîné une coulée de boue qui a recouvert les voies ainsi que l’autoroute A43 située juste à côté de la ligne de train. « S’il a fallu quinze minutes pour dégager l’autoroute, la ligne ferroviaire est depuis fermée à tout trafic et la boue n’est pas nettoyée, la transformant en gangue solidifiée sur les rails », déplorent les députés dans leur lettre. Et ils regrettent que la ligne ne soit pas remise en service avant début août.

« En 1993, lors de la crue de l’Arc, les rails s’étaient retrouvés dans le vide et il n’avait fallu que sept jours à vos prédécesseurs pour remettre la ligne en service »

Il faut rétablir des TGV à Saint-Jean-de-Maurienne.  

Les députés demandent que deux allers-retours quotidiens TGV soient maintenus entre Paris et Saint-Jean-de-Maurienne alors que la SNCF a supprimé ces TGV. La gare de Chambéry est également moins bien desservie pour se rendre à Paris ou venir de la capitale. Dans leur lettre les députés alertent le patron de la SNCF : « nous sommes en pleine période touristique et il n’est pas concevable que les personnes venant en vacances en Savoie, doivent faire face à des grandes difficultés, voire à une impossibilité, de rejoindre leur destination de vacances ».