Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Etat des ponts : trois ouvrages franciliens ont besoin de travaux

-
Par , France Bleu Paris

Selon une liste publiée ce mercredi par le ministère des Transports, une dizaine de ponts et viaducs d'Ile-de-France ne sont pas en très bon état. Trois d'entre eux doivent même subir des travaux de réparation, notamment le viaduc de Saint-Cloud sur l'A13.

Le viaduc de l'A15 entre Argenteuil et Gennevilliers fait partie des ouvrages dont la structure "peut être affectée à court terme".
Le viaduc de l'A15 entre Argenteuil et Gennevilliers fait partie des ouvrages dont la structure "peut être affectée à court terme". © Maxppp - Olivier Boitet

Île-de-France, France

Une liste de l'état de 164 grands ponts du réseau routier national a été publiée ce mercredi sur le site internet du ministère des Transports. C'était une promesse de la ministre Elisabeth Borne après le dramatique effondrement du viaduc de Gênes (Italie) le 14 août. Les ouvrages d'art ont été classés en trois catégories en fonction de leur état (les données ont été recueillies fin 2017). En Ile-de-France, une dizaine de ponts présentent des signes d'usure. Une liste qui devrait s'allonger dans les prochains mois, puisque seule une minorité d'ouvrages a été renseignée.

Pas de danger immédiat pour le viaduc de l'A15

Dans la plupart des cas, il s'agit de "défauts mineurs" (catégorie 2). Ainsi, le viaduc de Gennevilliers sur l'autoroute A15 présente "des risques d’évolution pouvant à court terme affecter la structure". Un mur de soutènement s'était d'ailleurs affaissé en mai 2018, les travaux ne sont toujours pas terminés. D'autres ponts franciliens sont à surveiller, tous entretenus par l'Etat à l'exception du viaduc de Carrières-sur-Seine (A14), concédé à la Sanef.

Trois viaducs autoroutiers "altérés"

Plus inquiétant : trois ouvrages de la région sont placés dans la catégorie 3, qui signifie que "la structure est altérée et nécessite des travaux de réparation, sans caractère d’urgence" : le viaduc de Saint-Cloud (A13) et le viaduc de Noisy-le-Sec/Bondy (A3), construits respectivement en 1974 et 1973. Et en réseau concédé (géré par la Sanef), le viaduc de Guerville (A13) achevé en 1966.

Le ministère précise que cette classification de l'état des ponts est un "outil pour indiquer le niveau des réparations nécessaires et leur degré d'urgence, mais elle ne traduit pas de risque de sécurité". Au niveau national, deux ouvrages d'art nécessitent une intervention urgente : le viaduc d'Echinghen, près de Boulogne-sur-Mer (A16, Pas-de-Calais) et celui de Caronte à Martigues (A55, Bouches-du-Rhône). Le gouvernement n'a pas traîné : ces deux ponts sont déjà en cours de réhabilitation. Les crédits affectés à l'entretien des infrastructures routières existantes sont passés cette année de 700 à 800 millions d'euros. Ils devraient atteindre 930 millions d'euros en 2023.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu