Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Deux navires entrent en collision au large du Cap Corse

dimanche 7 octobre 2018 à 17:04 Par Maxime Becmeur, France Bleu RCFM et France Bleu

Deux navires sont entrés en collision en mer Méditerranée, ce dimanche 7 octobre vers 7h30. Il s'agit d'un roulier tunisien dénommé Ulysse et d'un porte-conteneurs battant pavillon chypriote, le CLS Virginia. Ce dernier se trouvait au mouillage lorsqu'il a été percuté.

Impressionnante collision survenue ce dimanche matin au large de la côte nord-ouest du Cap Corse.
Impressionnante collision survenue ce dimanche matin au large de la côte nord-ouest du Cap Corse. - Préfecture maritime de la Méditerranée

Corse, France

Peu d'informations pour le moment quant aux circonstances exactes de l'accident. Selon la préfecture maritime de la Méditerranée, les équipages des deux bateaux n'ont en tout cas signalé aucun blessé.  

En revanche, des dégâts importants dus à la collision ont entraîné une brèche de plusieurs mètres dans la coque du CLS Virginia. C'est ce qu'ont rapporté les gendarmes dépêchés par hélicoptère à la demande du CROSS Med, le centre opérationnel de surveillance et de sauvetage en mer. Ces derniers ont constaté la présence d'une nappe autour des deux navires. La nature de cette nappe doit encore être confirmée, mais il devrait s'agir de carburant, affirme le porte-parole de la préfecture. 

Deux navires d'intervention, un remorqueur d'assistance et de sauvetage et puis un autre spécialisé en matière de dépollution, ont été appareillés pour se rendre sur les lieux du sinistre. Une équipe d'évaluation devait également être acheminée ce dimanche après-midi par hélicoptère pour réaliser une première expertise. Il s'agira évidemment de savoir ce qui a bien pu provoquer cette collision en pleine mer. La météo n'était pourtant pas défavorable.