Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux-Sèvres : la déviation de Brion-près-Thouet ouvre enfin

-
Par , France Bleu Poitou
Brion-prés-Thouet, France

12 ans après la validation du projet, 5 ans après le début du chantier, la déviation de Brion-près-Thouet, dans le nord Deux-Sèvres ouvre ce jeudi. Jusqu'ici, 10.000 véhicules traversaient le bourg.

Le chantier de la déviation de Brion-près-Thouet a commencé en 2012 (Photo conseil départemental des Deux-Sèvres)
Le chantier de la déviation de Brion-près-Thouet a commencé en 2012 (Photo conseil départemental des Deux-Sèvres) -

C'est l'aboutissement d'un immense chantier routier attendu depuis des années, le plus important entrepris par le conseil départemental des Deux-Sèvres : celui de la déviation de Brion-près-Thouet dans le nord Deux-Sèvres. Elle ouvre ce jeudi pour les automobilistes.

Cette déviation d'un peu plus de 8 kilomètres va du nord de Thouars jusqu'à la rivière La Losse, sur cette route qui traverse le département du nord au sud.

Le projet validé en 2005 par le conseil départemental a donc mis 12 ans avant de voir le jour. Avec un budget qui a presque doublé : 46 millions d'euros au total avec un financement (hors-taxe) à 58% par le Département, 42% par la Région.

De nombreux contretemps

"Il y a eu des problèmes qui n'avaient pas été identifiés dès le départ par rapport à la particularité du terrain et des conditions hydrauliques compliquées", commence par expliquer Philippe Brémond, vice-président du conseil départemental des Deux-Sèvres chargé des routes. Il a fallu revoir le profil de la route "qui a été surélevée de plus d'1m voire 1m50 par endroit".

L'élu parle aussi des modification des études de loi sur l'eau de l'Etat qui ont nécessité de reprendre les dossiers, le coût des fouilles archéologiques. Voilà quelques unes des raisons du retard et du surcoût. Et encore le tracé est moins important que celui prévu au départ.

"10 000 véhicules par jour, vous imaginez le bruit que cela peut faire ?"

Pour le maire de Brion-près-Thouet Thierry Déchereux, l'ouverture de cette 3 voies, qui pourra évoluer en 2x2 voies, est un" soulagement". Avant la déviation, 10 000 véhicules dont 20% de poids-lourds traversaient le bourg. "Vous imaginez le bruit que et le danger avec d'un côté les habitations l'école de l'autre". Quelques inquiétudes tout de même du côté des commerçants, le restaurant et la supérette-boulangerie mais "l'un comme l'autre essaient de s'organiser différemment", raconte le maire. Le restaurant par exemple essaie de "plus travailler avec les ouvriers que les routiers".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess