Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deuxième ligne de tram à Tours : la concertation est lancée, mais pas sur le tracé qui, lui, est définitif

-
Par , France Bleu Touraine

Les habitants concernés par la future deuxième ligne de tram qui doit aller de La Riche à Chambray-lès-Tours sont maintenant invités à donner leur avis. Pas sur le tracé qui est aujourd'hui définitif, mais sur des problèmes de stationnement par exemple.

C'est notamment autour de cette place Jean Jaurès à Tours qu'une grande concertation va être lancée
C'est notamment autour de cette place Jean Jaurès à Tours qu'une grande concertation va être lancée © Maxppp - BERTRAND BECHARD / Maxppp

A Tours le projet de deuxième ligne de tram avance. Un nouveau point d'étape a été fait jeudi dernier par les élus de la métropole, avec la présentation des études d'insertion. L'occasion de lancer une nouvelle phase, celle de la concertation. Dès le mois de mai, ces études avec le tracé définitif de cette nouvelle ligne, de La Riche à Chambray-lès-Tours, vont être présentés aux habitants concernés, qui vont donc pouvoir donner leur avis. 

Des modifications encore possibles le long du tracé

Car si le tracé en lui-même ne va plus bouger - les élus ont été très clairs sur ce point, des modifications peuvent encore être apportées tout le long du futur tram. Et c'est donc ça qui va être l'objet de cette concertation. Ce qui peut encore bouger, c'est tout ce qui se trouve autour du futur tracé, rappelle Wilfried Schwartz, le patron de la métropole de Tours. 

"Je prends un exemple très concret, la question des commerces. Le tracé va passer devant un certain nombre de commerces. Quid des stationnements? Là, c'est le moment ou jamais de regarder précisément le besoin en stationnement pour les véhicules. Pour continuer à desservir nos commerces. Et c'est mieux de le faire maintenant dans cette phase d'étude avec le maître d'œuvre, plutôt que d'attendre la fin de la consultation publique obligatoire, ce qui serait ridicule".

Deux lieux plus particulièrement scrutés

Il y aura des concertations plus spécifiques sur deux projets d'aménagement d'ampleur la rue de la Mairie à la Riche et la place Jean Jaurès à Tours. Sur cette dernière, le maire Emmanuel Denis a déjà son avis sur la question. "Aujourd'hui, il y a à peu près 80% de cette place Jean Jaurès qui est dévolue à la voiture. _Demain, on espère faire une place qui soit plus accueillante_, où l'on puisse se rassembler un peu. Aujourd'hui, c'est compliqué. Vous voyez bien que les gens sont sur la route quand il y a un rassemblement. L'idée, c'est de faire une vraie place publique pour le public et pas que pour les voitures. Je pense que ça, c'est une orientation forte".

Tous les avis que donneront les habitants seront censés alimenter le concours d'architecte qui sera lancé en fin d'année pour dessiner cette future place Jean Jaurès. La concertation des habitants pourra prendre différentes formes, via des réunions publiques (quand elles seront de nouveau autorisées) ou des sites internet dédiés. 

Par ailleurs, 80% de cette deuxième ligne de tram sera végétalisée. Tous les arbres du boulevard Béranger seront préservés, en tout cas sur le mail central, pas forcément la trentaine qui sont positionnés sur les places de stationnement tout le long du boulevard.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess