Transports

À Dijon, les cars attirent

Par Adeline Tavet, France Bleu Bourgogne dimanche 7 août 2016 à 17:00

" On a transporté 1,6 million de passagers jusqu'ici depuis le lancement début septembre", Pierre Gourdain, Directeur général, Flixbus.
" On a transporté 1,6 million de passagers jusqu'ici depuis le lancement début septembre", Pierre Gourdain, Directeur général, Flixbus. © Radio France - Philippe Renaud

Ce 7 août, la loi Macron a fêté son premier anniversaire. Une loi marquée entre autre par la libéralisation des lignes nationales de cars.

Payer moins ou aller plus vite, un choix cornélien.

Pour se rendre à Paris, par exemple, le moins cher reste le car. Mis à part le covoiturage qui propose des tarifs à partir de 9 €, aucun autre moyen de transport ne peut s'aligner sur les 12 € que coûtent le ticket de car.

En effet, en TGV, il faudra dépenser pas moins de 22 €, et les billets peuvent dépasser les 60 €. Alors certes le trajet est plus long, 5h30 contre 1h42 en TGV, mais pour les voyageurs qui ont le temps, le rapport qualité-prix peut valoir le coup.

Le confort en car

Ajourd'hui, le car, ce n'est plus comme avant. Tout confort, les cars sont maintenant climatisés et équipés de wifi.

Loi Macron, 1 an après

Au départ de Dijon, trois compagnies proposent aujourd'hui de nombreuses lignes desservant pas moins de 30 destinations partout en France à moins de 20 €.

" Ça a été un an de lune de miel entre Flixbus et les français"
Pierre Gourdain, Directeur général de Flixbus.

Parmi ces compagnies, on retrouve aussi Isilines. Au départ de Dijon et Chalon-sur-Saône, il existe 18 destinations.

" Et en plus, Isilines est connectée à Eurolines. Donc nous voyons des forts pics d'activité touristique avec une clientèle étrangère "
Sonia Arhainx, Directrice Isilines.

Dernière compagnie à desservir Dijon, les cars de la SNCF, Ouïbus.

Ce qui est notable après cette première année, c'est que les cars fonctionnent bien en France. À Dijon, le nombre de voyageurs en car ne cesse d'augmenter. Flixbus se vente même de faire voyager plus de 15 000 voyageurs par mois au départ de la cité des Ducs.

Partager sur :