Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : infos pratiques et astuces du quotidien

Distanciation dans les transports : la RATP pose des centaines de milliers d'autocollants dans ses stations

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Depuis mardi, la RATP pose des centaines de milliers d'autocollants dans ses stations et dans ses métros, ses bus et ses trams. Ils sont collés sur l'assise des sièges où il ne faudra pas s'asseoir. Un siège sur deux sera étiqueté : une mesure pour que la distanciation sociale soit respectée.

La RATP tente de faire respecter la distanciation physique dans les transports parisiens. Illustration.
La RATP tente de faire respecter la distanciation physique dans les transports parisiens. Illustration. © Maxppp - Julien de Rosa

La RATP a commencé à prendre des mesures mardi pour préparer son réseau au déconfinement qui est annoncé pour le 11 mai 2020. Ce réseau, en temps normal,  assure douze millions de voyages par jour en Ile-de-France. Pas facile donc de mettre en place la distanciation sociale pour les voyageurs. 

Un siège sur deux interdit aux usagers

Pour que les voyageurs ne soient pas trop près, la RATP fait poser des autocollants sur les assises des sièges dans les stations, mais aussi dans les rames de métro et de RER, dans les bus et les trams. Un siège sur deux aura un autocollant. Sur ce siège, on ne devra pas s'asseoir. 

L'autocollant apposé sur les sièges par la RATP.
L'autocollant apposé sur les sièges par la RATP. - DR

Le collage a commencé mardi. Il devrait durer plusieurs jours. La ligne 1 du métro est déjà équipée. En tout, c'est près d'un million d'autocollants qui seront posés. Chaque responsable de ligne est chargé d'organiser ce collage. La RATP indique que tout sera prêt avant le 11 mai.

Un marquage au sol en cours d'élaboration 

La RATP travaille aussi à un plan de marquage au sol sur les quais, dans les couloirs, près des guichets, pour que les usagers ne soient pas trop près les uns des autres. Ce marquage est "en cours d'élaboration", indique la RATP qui ne peut pas encore dire s'il s'agira d'un marquage à la peinture ou, cette fois encore, d'autocollants posés au sol. La RATP parle d'un marquage "nudge" autrement dit plus incitatif que contraignant.

Un nettoyage renforcé   

Les processus de nettoyage désinfectant avec des produits virucides vont être renforcés.  Les équipes seront plus importantes (+30%) et, tous les jours, elles désinfecteront des matériels et des espaces notamment sur les points de contact avec les voyageurs. 

Des tests sont en cours dans deux centres bus et sur le métro avec un processus de nettoyage par nébulisation, un procédé de vaporisation de minuscules gouttes de produit virucide.

La RATP compte sur le civisme de ses clients 

Les voyageurs seront obligés de porter un masque pendant une période d’au moins trois semaines après le 11 mai s'ils veulent prendre les transports en commun à Paris et en Ile-de-France. 

Pour que tout se passe au mieux, la RATP compte sur la compréhension et le civisme de ses clients qui devront aussi limiter leurs déplacements au strict nécessaire. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess