Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

DiviaMobilités au-devant de ses clients à Dijon

lundi 10 décembre 2018 à 9:21 Par Jacky Page, France Bleu Bourgogne

DiviaMobilités a mené le 7 décembre à Dijon une opération relation-clients. Des collaborateurs de Keolis Dijon Mobilités ont recueilli les questions et les doléances des usagers, sur leurs modes de déplacement et le stationnement.

Présent sur le marché, le personnel de Keolis Dijon Mobilités s'était aussi installé place Grangier
Présent sur le marché, le personnel de Keolis Dijon Mobilités s'était aussi installé place Grangier © Radio France - Jacky Page

Dijon, France

Place Grangier à Dijon, et sur le marché, les badauds ont pu être accostés vendredi matin par des personnes en gilets couleur cassis. Il ne s'agissait pas de manifestants, mais d'agents de DiviaMobilités. Par équipes d'une vingtaine, ils se sont succédé toute la matinée pour écouter les demandes des usagers. 90 opérations de ce genre ont été réalisées en 2018, avec plus de 25.000 contacts.

Hausse record pour les vélos DiviaVélodi

Les usagers semblent apprécier la possibilité de payer directement son trajet avec une carte bancaire, sur une borne sans contact dans le bus ou le tram. La formule est un succès, selon Thomas Fontaine, directeur de Keolis Dijon Mobilités : « ça a été un vrai plus, ça a permis non seulement de pouvoir proposer une solution simple à certains clients occasionnels. On a eu 53.000 nouveaux clients qui sont venus de tous pays. On a eu des personnes qui venaient d’Europe, d’Asie, d’Amérique du Nord ».  Mise en oeuvre en avril dans les rames de tramway, la formule est en cours de déploiement dans les bus. Tout le parc sera équipé à la fin de l'année.

Le succès des vélos en libre-service, autre solution de mobilité, ne se dément pas. Des chiffres record ont été relevés en septembre et en octobre, avec une hausse de 50% par rapport à l’année dernière, et entre 450 et 500 utilisations chaque jour. 

Entendre les mécontents

Comme DiviaMobilités gère aussi le stationnement, certaines questions des usagers portent évidemment sur les difficultés pour se garer. Une dame handicapée, qui a du mal à marcher, se plaint ainsi d’avoir beaucoup de mal à trouver une place handicapée en centre-ville. Son interlocuteur l’informe que le stationnement est gratuit sur n’importe quelle place pour les personnes handicapées. Encore faut-il en trouver une, lui rétorque la dame, qui fait aussi remarquer que les parkings en ouvrage comportent encore trop souvent des escaliers qui les rendent inaccessibles.

Les nouveaux horodateurs déployés en avril semblent d’un usage encore difficile pour certains automobilistes, qui peuvent être aidés par le personnel de Keolis. Un Dijonnais de son côté se plaint du nouveau réseau de bus qui l’oblige à marcher plus loi. « Avant, le bus nous desservait à 100 mètres, et nous amenait directement à la gare. Maintenant, pour aller à la gare depuis chez moi, il faut plus d’une demi-heure ».

180.000 trajets chaque jour

Malgré les mécontents, chaque jour, 180.000 voyages, la moitié en tramway, sont enregistrés sur le réseau DiviaMobilités. Le nombre d'abonnements augmente chaque année de 2 à 3%. Le réseau dijonnais se classe 5e en province, en nombre de voyages par habitant et par an, derrière Lyon, Strasbourg, Nantes et Grenoble, mais devant Bordeaux, Lille et Marseille.