Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

DONNEZ VOTRE AVIS | Est-ce qu'on en fait trop pour la sécurité routière ?

dimanche 27 décembre 2015 à 17:00 Par Justine Dincher, France Bleu Bourgogne

Comme chaque année, les forces de l'ordre seront très mobilisées sur les routes pour la Saint Sylvestre. Depuis le début de l'année 2015, les chiffres de la sécurité routière sont mauvais. Est-ce que le gouvernement en fait trop pour la sécurité routière ?

Les contrôles de gendarmerie seront nombreux pour la Saint Sylvestre.
Les contrôles de gendarmerie seront nombreux pour la Saint Sylvestre. © Maxppp

Boire ou conduire, il faut choisir ! Le célèbre slogan sera lancé plus d'une fois cette semaine. La nuit de la Saint Sylvestre est souvent présentée comme celle de tous les dangers. Cette semaine, les gendarmes et policiers multiplieront les contrôles, notamment d'alcoolémie afin de "limiter la casse". Les chiffres de la mortalité sur les routes ne sont pas bons depuis le début de l'année. Le gouvernement s'est empressé cette année, de proposer de nouvelles séries de mesures pour lutter contre ce fléau.

Déjà 290 personnes tuées sur les routes en 2015

Les années 2012 et 2013 avaient été prometteuses. Le nombre de morts sur les routes avait sensiblement baissé. Mais depuis deux ans, les chiffres repartent à la hausse. En novembre dernier encore, le nombre de personnes tuées sur les routes françaises a augmenté de 3,6%, avec 290 personnes tuées, soit dix de plus qu'au même mois en 2014.

Au total, les onze premiers mois de 2015 ont fait 66 victimes supplémentaires par rapport à la même période de l'année précédente. Cela représente une hausse de 2,1%, ce qui laisse penser que le bilan sera une nouvelle fois mauvais cette année.

Depuis le début de l'année, la Bourgogne fait figure d'exception. Entre janvier et octobre, il y a eu moins d'accidents, moins de blessés et moins de morts sur les routes que l'année dernière. Point noir au mois de novembre cette année en Côte-d'Or : cinq personnes sont mortes sur les routes, contre deux en 2014. Depuis le début de l'année, 24 personnes ont perdu la vie sur les routes du département.

Radars, alcoolémie, portable au volant

Cette année, en 2015, pour accentuer la lutte contre la mortalité routière, de nombreuses mesures ont été annoncées par le gouvernement. Depuis cet été, le taux limite d'alcoolémie a été abaissé à 0,2 grammes par litre de sang pour les jeunes conducteurs. Les oreillettes et les "kits mains libres" ont été définitivement interdits. La vitesse est passé de 90 à 80 km/h sur trois axes français. Un des trois tronçons test se situe en Bourgogne, dans l'Yonne, sur la nationale 151, entre Auxerre et Varzy dans la Nièvre. 

Au mois d'octobre, une nouvelle batterie de mesures a été annoncée : l'installation de 500 radars supplémentaires d'ici trois ans, ou encore par exemple la généralisation des tests salivaires pour détecter les conduites sous influence.

► Est-ce qu'on en fait trop pour la sécurité routière ? C'est la question du jour lundi 28 décembre. Témoignez sur la page Facebook de France Bleu Bourgogne et sur le fil Twitter. Appelez-nous également lundi 28, à partir de 7 heures, au 03 80 42 15 15.