Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Dordogne : à Sarlat aussi le prix du stationnement va augmenter

dimanche 5 novembre 2017 à 17:21 Par France Bleu Périgord, France Bleu Périgord

A partir du 1er janvier 2018, les communes pourront elles-même fixer le montant des amendes pour stationnement impayé. La plupart d'entre elles en profitent pour réviser les tarifs et augmenter le montant de cette amende. A Sarlat, les changements vont être être minimes.

Le prix de la quatrième heure de parking va augmenter.
Le prix de la quatrième heure de parking va augmenter. © Radio France - Harry Sagot

Une semaine après Périgueux, c'est au tour du conseil municipal de Sarlat de fixer ses tarifs de stationnement. Le sujet sera discuté en conseil municipal ce lundi 6 novembre. Cette réforme est imposée à toutes les communes à partir du 1er janvier 2018. Elle transforme par exemple les amendes en "forfait post-stationnement" et le parcmètre devient une "redevance d'utilisation du domaine public".

Le tarif des trois premières heures inchangé

A Périgueux, la municipalité en a profité pour adopter des tarifs qui poussent les automobilistes vers les parkings souterrains, mais à Sarlat, pratiquement rien ne changera, en tout cas jusqu'à la quatrième heure de stationnement. L'heure gratuite pour les habitants munis d'une carte va demeurer. Les tarifs des 648 places payantes ont déjà été réformés en juin dernier et la mairie ne veut pas changer le tarif des trois premières heures (qui est au maximum de 3,80€ en été en plein centre).

Les commerçants plutôt satisfaits

En revanche la quatrième heure va brutalement passer à 15 euros. "C'est la loi qui nous y oblige !" explique explique le premier-adjoint Franck Duval. Pour le président des 150 commerçants de Sarlat, Etienne Aussedat, ce changement est loin d'être un drame. "Ce qui nous préoccupe c'est principalement les deux premières heures et les voitures-ventouses qui restent là toute une journée et empêchent la fluidité commerciale.Tout ce qui peut éviter ce problème là est bienvenu."

L'amende à 30 euros

L'amende elle passera à 30 euros pour durée dépassée, mais 20 euros seulement si vous payez avant 48 heures. Pour que personne ne rate la réduction, ce PV sera de retour directement sur le pare-brise, fini l'avis envoyé par courrier.