Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports DOSSIER : Contournement de Beynac

Dordogne : "il peut y avoir un Puisseguin à Beynac" assure Germinal Peiro

-
Par , France Bleu Périgord

A l'occasion du vote du budget primitif 2019 ce vendredi 8 février, le président du Conseil départemental de Dordogne a voulu mettre en garde les élus de l'assemblée.

Germinal Peiro lors de la session budgétaire ce vendredi 8 février.
Germinal Peiro lors de la session budgétaire ce vendredi 8 février. © Radio France - Benjamin Fontaine

Les mots sont forts. Ce vendredi 8 février, en conclusion de la session budgétaire, Germinal Peiro a voulu marquer les esprits. Répondant à l'un de ses opposants, Thierry Boidé, qui mettait en cause son acharnement à vouloir terminer le chantier de contournement de Beynac, le président du Conseil départemental a tenu des propos alarmants.

"Il peut y avoir un Puisseguin à Beynac,"a dit Germinal Peiro en référence au drame qui a fait 43 morts en octobre 2015 en Gironde. "Ce sont les transporteurs routiers qui nous ont alertés. Je l'ai fait vérifier par les services du Département, les pompiers l'ont vérifié et ce jeudi la Région est aussi venue sur place," confie le président. 

Des mesures à prendre très rapidement

"Nous aurons bientôt tous les constats d'huissiers affirmant qu'il y a des endroits dans la commune où l'on ne se croise pas. Ces constats montrent aussi que lorsqu'un autocar traverse le bourg et croise un gros gabarit il se retrouve entre deux murs à cause des nouveaux travaux. En cas de souci il ne sera pas possible d'évacuer des enfants, des passagers ou des touristes qui seront dans l'autocar. "

Germinal Peiro compte demander à Alain Rousset et au préfet de Dordogne de prendre des mesures pour éviter le croisement de gros gabarits dans la traversée de Beynac. "Je ne laisserai pas cela comme ça, il faudra envisager une solution avant même de poursuivre les travaux de la déviation," conclut le président du département de la Dordogne. Chaque jour, matin et soir, six lignes scolaires passent par Beynac.

Ces nouvelles déclarations ne risquent pas d'apaiser les relations entre le maire du village, les opposants au projet de contournement et l'élu départemental. A plusieurs reprises ce débat sur la sécurité de la traverse à donné lieu à de vifs échanges sur les réseaux sociaux.

Choix de la station

France Bleu