Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Dordogne : l'éthylotest anti-démarrage peut maintenant remplacer la suspension de permis administrative

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

C'est nouveau en Dordogne, le préfet et les gendarmes peuvent maintenant proposer l'éthylotest anti-démarrage aux conducteurs interpellés avec une alcoolémie comprise entre 0,8g et 1,8g, en remplacement de la traditionnelle suspension de permis administrative

L'ethylotest anti-démarrage peut remplacer la suspension de permis
L'ethylotest anti-démarrage peut remplacer la suspension de permis © Maxppp - Artois Tachy

Dordogne, France

C'est une alternative aux suspensions de permis qui sont généralement prononcées par le préfet pour les conducteurs interpellés avec trop d'alcool dans le sang : l'éthylotest anti-démarrage arrive en Dordogne, après un test dans sept départements. Cette sanction administrative peut être infligée pendant un maximum de six mois, avant la décision d'un tribunal, et permet au conducteur fautif de continuer à conduire, notamment pour son travail. Mais le coût de l'installation et de la location de l'éthylotest anti-démarrage est à la charge de l'automobiliste ; il faut compter plus de 1.000 euros pour six mois, et 1.800 euros si la Justice prolonge la sanction jusqu'à 24 mois.

Pas pour les récidivistes

Cette sanction administrative est prévue pour les automobilistes contrôlés avec un taux d'alcoolémie compris entre 0,8g et 1,8g par litre de sang ; les récidivistes sont exclus, de même que les auteurs d'infractions multiples (alcool + vitesse ou stupéfiants) et les titulaires d'un permis probatoire.  

L'éthylotest impose un doubre dépistage, avant le démarrage et après quelques minutes de conduite - Aucun(e)
L'éthylotest impose un doubre dépistage, avant le démarrage et après quelques minutes de conduite - Document sécurité routière

L'éthylotest anti-démarrage bloque le véhicule avant le départ si le taux d’alcool du conducteur est positif, et l'appareil demande quelques minutes plus tard (entre 5 et 30 minutes après le départ) un nouveau souffle qui doit lui aussi être réalisé à l’arrêt. Si ce deuxième contrôle n’est pas effectué, le véhicule ne redémarrera plus une fois arrêté. Deux sociétés sont agrées en Dordogne pour l'installation des éthylotest antidémarrage : Franc-Diesel à St-Laurent des Vignes, et Aurensan à Coulounieix-Chamiers et Creysse.

L'éthylotest anti-démarrage était déjà une peine proposée par les tribunaux en Dordogne

Les tribunaux de Périgueux et Bergerac peuvent proposer l'éthylotest anti-démarrage, en complément d'une condamnation, depuis juin 2018. Depuis un an, les juges de Périgueux ont utilisé cette sanction pour des conducteurs dont le permis était automatiquement annulé pour cause de récidive, en leur proposant la possibilité de repasser le permis et de conduire aussitôt, à condition de s'équiper d'un éthylotest anti-démarrage. Mais cette sanction n'a été prononcée que quatre fois par les juges de Périgueux, car beaucoup de conducteurs n'avaient pas les moyens de louer l'éthylotest, et ont préféré la suspension pure et simple.

Pour le procureur de Périgueux Jean-François Mailhes, cette nouvelle sanction administrative, infligée avant la décision de justice,  permettra aux juges de prononcer plus souvent cette peine qui évite la suspension de permis.

Jean-François Mailhes, procureur de Périgueux

En 2018, sur les routes de Dordogne, dix personnes ont été tuées à cause de conducteurs qui avaient trop bu.

L'éthylotest anti démarrage sera disponible en Dordogne - Radio France
L'éthylotest anti démarrage sera disponible en Dordogne © Radio France - Antoine Balandra

Le préfet de la Dordogne, Frédéric Périssat, lui, note que cette sanction peut être intéressante pour certains conducteurs : "c'est une alternative intéressante pour les non récidivistes, pour certaines professions c'est important de pouvoir continuer à conduire, avec ce dispositif qui s'assure que vous êtes pleinement sobres".

Et pour éviter les tentations de tricherie, l'appareil demande un second souffle entre 5 et 30 minutes après le premier. Si vous refusez, ou si le conducteur est ivre, alors... le système se bloque.

"Si le souffle est positif, la voiture ne redémarrera pas et là c'est forcément une dépanneuse qui la ramènera vers un centre qui débloquera le logiciel" explique Eric Destrebecq le gérant d''Aurensan à Coulounieix-Chamiers, la société agréée pour poser l'appareil