Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Dordogne : la ligne TER Bordeaux-Bergerac-Sarlat inaugurée

-
Par , France Bleu Périgord

Après neuf mois de travaux, Jean-Baptiste Djebbari, le secrétaire d'Etat chargé des transports, a inauguré ce vendredi le retour des trains entre Libourne et Bergerac sur le tronçon Bordeaux-Sarlat.

Le secrétaire d'État aux Transports a fait un tour dans la cabine du conducteur
Le secrétaire d'État aux Transports a fait un tour dans la cabine du conducteur © Radio France - Laurence Méride

Bergerac, France

Jean-Baptiste Djebbari a grimpé à bord du train de 10h16, à Bergerac en Dordogne direction Libourne en Gironde ce vendredi. L’inauguration de la ligne Bordeaux-Sarlat s’est faite après neuf mois de travaux sur le tronçon Bergerac-Libourne. 

La ligne a officiellement rouvert le 30 septembre dernier mais le secrétaire d'Etat aux transports a tenu à faire le déplacement pour le symbole : "C'est emblématique ces petites lignes qui sont menacées de fermetures mais qui sont très fréquentées. Il faut donc pérenniser ces petites lignes.

Le secrétaire d'Etat aux Transports en compagnie d'Alain Rousset président de la région Nouvelle-Aquitaine - Radio France
Le secrétaire d'Etat aux Transports en compagnie d'Alain Rousset président de la région Nouvelle-Aquitaine © Radio France - Laurence Méride

Il faut dire que le TER (Train express régional) est menacé depuis quelques années, spécialement dans les territoires ruraux. Pourtant ils sont très fréquentés : la ligne Bordeaux-Sarlat est la 6e ligne la plus fréquentée de la région Nouvelle-Aquitaine avec plus de 3 000 usagers par jour.

84 millions d'euros investis 

Le secrétaire d’État était accompagné d’Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine et du président du département de la Dordogne Germinal Peiro. Sans l'aide des collectivités territoriales, à hauteur de 8% sur le montant global, la ligne aurait certainement fermé. En tout, 83,87 millions d'euros ont été investis pour rénover les 125 kilomètres de rail entre Bergerac et Libourne.  

Maintenant que le ballast sur les voies et que les 72 passages à niveau ont été refaits à neuf, à partir du 15 décembre les TER rouleront jusqu'à 120km/h contre 40km/h avant le début des travaux. 

Des solutions alternatives pour les petites lignes

Le secrétaire d’État a affirmé chercher des solutions alternatives aux TER afin que les petites lignes ne ferment pas. "Il faut investir dans des trains plus légers et moins chers à fabriquer". D'après Jean-Baptiste Djebbari des expérimentations seront lancés dans des territoires ruraux d'ici 18 mois. 

Lors de la conférence de presse, Germinal Peiro a interpellé le secrétaire d'État sur l'avenir de la ligne Périgueux-Agen. Jean-Baptiste Djebbari a assuré qu’elle ne sera pas fermée et que des travaux seront effectués. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu