Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Dordogne : le succès des bus "Macron" pendant la grève SNCF

jeudi 26 avril 2018 à 18:00 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord

Depuis le début de la grève des cheminots de la SNCF, les bus "Macron" connaissent un certain succès en Dordogne comme ailleurs. Les compagnies Eurolines et Flixbus voient leurs réservations augmenter de 30 à 50%.

La fréquentation des bus Flixbus a augmenté de 30% à Périgueux.
La fréquentation des bus Flixbus a augmenté de 30% à Périgueux. © Radio France - Benjamin Fontaine

Le sixième épisode de la grève perlée démarre ce vendredi soir à la SNCF. Il va durer jusqu'à lundi matin. En cette période de ponts, les touristes sont attendus en Périgord, mais la crainte de ne pas pouvoir monter dans un train les fait souvent hésiter. Certains font donc le choix d'un autre moyen de transport : le bus. Flixbus, Ouigo, Eurolines-Isilines, à Périgueux trois compagnies assurent des trajets vers Brive, Bordeaux ou Lyon, et ça marche fort. 

"On a eu peur de la grève à la SNCF". — Sophie, voyageuse Flixbus

En ce début d'après-midi, dans la zone d'activités Créavallée à Coulounieix Chamiers, une dizaine d'hommes et femmes de tous âges descendent d'un bus vert pomme. Valise à roulettes en main, Sophie et sa fille ont pris l'avion de Bastia à Bordeaux, mais c'est en bus qu'elles ont décidé de rejoindre la Dordogne pour 5 euros. "On a eu peur de la grève à la SNCF et on avait entendu du bien de Flixbus. A bord c'est confortable et on est très satisfaite. On a déjà pris notre trajet retour," explique la sexagénaire.

"On espère transformer l'essai". — Angélique Mantel, Eurolines

Depuis le début de la grève à la SNCF, la société Flixbus a enregistré une hausse de 30% du nombre de passagers à l’arrêt de Périgueux.  "Sur la ligne Bordeaux-Lyon nous avons 300 passagers supplémentaires qui sont montés ou sont descendus à Périgueux par rapport à la même période l'an dernier. Nous avons des nouveaux clients, des professionnels qui ont besoin d'être mobiles pendant la semaine. Une nouvelle clientèle par rapport aux jeunes et aux seniors," assure Yvan Lefranc-Morin le directeur général de Flixbus France.

Chez Eurolines-Isilines. Angélique Mantel, la responsable marketing et communication constate elle aussi une hausse de fréquentation. "Sur certaines journées de grève on voit un triplement des réservations. On espère que cet essai  va être transformée et que hors période de grève ces nouveaux clients vont penser à nous." Aucune compagnie n'ose parler d'aubaine, mais la grève à la SNCF ressemble à un joli coup de pub pour ceux qui ont été baptisés "les bus Macron".