Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Dordogne : les routes les plus meurtrières du département sont...

dimanche 17 juin 2018 à 19:41 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord

La Ligue contre la violence routière a dévoilé ce dimanche 17 juin dans la presse une étude réalisée par un expert de son association sur les routes les plus accidentogènes entre 2006 et 2015 dans chaque département français. Découvrez la liste pour la Dordogne.

Plus de la moitié des accident se concentrent sur 15% des routes sans séparateurs.
Plus de la moitié des accident se concentrent sur 15% des routes sans séparateurs. © Radio France - France Bleu Périgord

Après des mois de polémiques, ce dimanche 17 juin le décret autorisant l'abaissement de la vitesse à 80km/h sur certaines routes nationales et départementales a été publié au journal officiel. Il sera applicable dès le 1er juillet.

Plus d'accidents sur les routes les plus fréquentées

Ce même jour, la Ligue contre la violence routière a publié une étude visant à confirmer que la majorité des accidents se produisent sur les mêmes axes. Elle fait un constat : 15% des routes à double-sens, sans séparateurs central concentrent plus de la moitié de la mortalité routière. Ce sont ces axes qui sont concernés par la mesure gouvernementale. La Dordogne n'échappe pas à la règle.

Pour réaliser cette étude, le professeur Claude Got, expert en accidentologie a épluché les données officielles de l’accidentologie entre 2006 et 2015. Il a établi une liste d'une dizaine d'axes les plus mortels dans chaque département français. 

Dans notre département c'est sans surprise sur la RN21 qu'il y a eu le plus de morts entre 2006 et 2015. 39 pour être précis. Rapporté au nombre de kilomètres, il s'agit de l'axe le plus accidentogène du département  C'est aussi le plus roulant et le plus fréquenté. Dès le 1er juillet, plusieurs portions de la nationale vont passer à 80h km/h. En seconde position figure la D936 entre Bergerac et Castillon-la-Bataille. 13 morts en neuf ans. Il faut aussi citer la sineuse D939 entre Périgueux et Mareuil. La D704 de Domme à Angoisse. Deux femmes y ont d'ailleurs perdu la vie début mai à Lanouaille. Enfin, en Périgord Vert, la D707 entre Lanouaille et Thiviers figure dans ce sinistre TOP5 avec huit morts en neuf ans. 

11.000 km à 80km/h en Dordogne au 1er juillet

La Dordogne est le département qui sera le plus concerné par les changements de panneaux le 1er juillet. Selon AutotPlus, Près de 11.000 km vont passer à 80km/h. Pourtant, selon cette nouvelle étude, la moitié des décès survenus entre 2006 et 2015 sur les routes sans séparateurs se sont concentrés sur 15% de ces voies. Une petite portion.