Transports

Dordogne : près de la moitié des tués sur la route sont des personnes âgées

Par Caroline Pomès, France Bleu Périgord mercredi 25 janvier 2017 à 20:58

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France

Près de la moitié des personnes décédées sur les routes du Périgord l'année dernière sont des personnes âgées. La préfecture va lancer des campagnes de prévention et sensibilisation pour endiguer le problème

"On ne veut pas leur interdire de conduire mais c'est un constat : les personnes âgées sont impliquées dans de nombreux accidents." Sur les 43 personnes décédées l'année dernière sur les routes du département, 20 étaient des personnes âgées de plus de 65 ans. La moitié était des victimes mais l'autre moitié était au volant. Pour la préfète, Anne-Gaëlle Baudoin Clerc il faut prendre le problème en main et ça passe par la prévention.

Le 17 et 18 mars prochain il y aura un rallye pour les personnes âgées, à Saint-Astier. Une occasion pour eux de tester leurs limites et de se dire peut-être qu'ils doivent arrêter de conduire.

" Il faut qu'ils comprennent que parfois, la nuit par exemple, il vaut mieux ne pas conduire et prendre conscience de leurs limites" - Anne-Gaëlle Baudoin Clerc, préfète de Dordogne.

16 personnes déclarées inaptes à conduire

L'année dernière, 16 personnes ont été déclarées inaptes à conduire. Pour le reste, les personnes âgées prennent conscience toutes seules du danger qu'elles peuvent être sur les routes. "Il ne faut pas faire de stigmatisation", insiste la préfète mais certaines personnes âgées sont trop fragiles. Il y a eu de nombreux accidents causés par le conducteur qui faisait un malaise au volant.

LIRE AUSSI : Dordogne : forte hausse de la mortalité routière (+30%) par rapport à l'année dernière