Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Dordogne : selon le maire de Beynac, on peut traverser la commune sans problème

mardi 11 septembre 2018 à 19:15 Par Benjamin Fontaine et Emmanuel Claverie, France Bleu Périgord

Alain Passerieux dévoile les résultats d'une étude réalisée cet été. Elle prouve qu'il n'y a pas eu de blocages dans la traversée durant la période observée.

La traversée du bourg s'est fait sans encombres cet été d'après le maire.
La traversée du bourg s'est fait sans encombres cet été d'après le maire. © Radio France - Emmanuel Claverie.

Beynac-et-Cazenac, France

Voilà qui ne va pas apaiser les relations entre Germinal Peiro et les opposants au contournement de Beynac. Parmi les arguments avancés par le président du Département pour justifier la création du contournement, il y a les blocages à répétition sur cette route très empruntée par les touristes l'été. Des travaux d'aménagement ont été réalisés entre 2015 et juillet 2017 pour sécuriser et agrandir la chaussée. D'après le maire, Alain Passerieux, ils ont porté leurs fruits.

Entre 7.000 et 9.300 véhicules par jour dans la traversée

L'élu s'appuie sur une étude réalisée par un cabinet indépendant entre le 3 et le 9 août dernier. "Ce même cabinet était venu en 2015 et avait utilisé le même système de caméras, placées aux mêmes endroits, à peu près aux mêmes dates," précise Alain Passerieux. D'après les relevés que nous avons pu consulter, durant cette période, la barre des 10.000 véhicules journaliers n'a jamais été dépassée. "Ce chiffre a varié de 7.000 à 9.300 sur cette semaine très fréquentée. Il n'y a pas eu de blocage, à aucun moment, seulement des ralentissements de 20 à 30 secondes comme il en existe ailleurs pendant l'été," se justifie le maire de Beynac. "Les aménagements ont été bénéfiques, les véhicules bloqués dans le virage pendant 15 à 20 minutes, c'est terminé."

Ces données viennent renforcer l'idée du maire selon laquelle l'aménagement de la voie de la vallée n'est pas nécessaire. "Je regrette que le moratoire demandé par l'expert envoyé par le ministère de la transition écologique ne se fasse pas. Aujourd'hui il faut se demander si les sommes engagées sont vraiment utiles à une époque où les impôts augmentent déjà."