Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Dordogne : une zone de contrôle radar "leurre" entre Bergerac et Eymet

lundi 30 octobre 2017 à 17:34 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord

Nouveauté en Dordogne. Une zone de contrôle leurre vient de voir le jour sur la départementale 933 entre Bergerac et Eymet. Des panneaux indiquant des radars ont été installés, mais derrière, il n'y aura pas forcément d'appareil de contrôle.

Les panneaux sont blancs avec un liséré jaune.
Les panneaux sont blancs avec un liséré jaune. - Aucun

Après les radars fixes, les radars mobiles et les radars embarqués, le gouvernement a trouvé un nouveau moyen de vous faire lever le pied sur la route : les panneaux-leurres. Ces nouveaux panneaux blancs, entourés d'un liseré jaune ont fleuri sur la D933 entre Bergerac et Eymet, une route devenue accidentogène au fil des années, selon la préfecture de Dordogne. Ils indiquent la présence d'un radar sur un tronçon de plusieurs kilomètres, mais en réalité il n'y aucune assurance qu'un système de contrôle se cache derrière.

Au bon vouloir des gendarmes

Une façon comme une autre de vous pousser à respecter les limitations de vitesse sur la longue durée. Ces panneaux blancs sont accompagnés d'un panonceau indiquant la présence d'un radar sur 5, 10 ou 15 kilomètres. Ils sont placés dans les deux sens de circulation, mais derrière chaque panneau, il n'y a pas forcément de radar. Les gendarmes peuvent décider de l'installer où bon leur semble et quand bon leur semble, d'un coté ou de l'autre de la route.

De nouveaux panneaux dans les prochains mois

L'objectif est d'obliger chacun à rester vigilant, d'éviter les comportements dangereux des automobilistes qui freinent brutalement avant un radar et qui accélèrent juste après. Ce dispositif gagne d'ailleurs du terrain en France. Il devrait concerner un millier de routes d'ici 2020. La préfecture prévient déjà que ces panneaux seront progressivement installés sur d'autres axes de Dordogne réputés comme accidentogènes.