Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dossier du retour aux 90 km/h dans le Loiret : Marc Gaudet prendra sa décision avant la fin du mois

-
Par , France Bleu Orléans

Sur les 32 tronçons que le Département du Loiret veut remettre à 90 km/h, seuls 2 ont reçu un avis favorable de la commission de sécurité routière. Mais ce n'est qu'un avis consultatif. Marc Gaudet, le président du Département, peut passer outre : décision avant la fin juillet.

13% du réseau routier du Loiret pourrait repasser à 90 hm/h en septembre prochain
13% du réseau routier du Loiret pourrait repasser à 90 hm/h en septembre prochain © Maxppp - Josselin Clair

Le feuilleton du retour aux 90 km/h dans le Loiret n'est pas fini. Enfin, pas encore... Jeudi, la commission départementale de sécurité routière, sous la houlette du préfet, a retoqué en grande partie le projet du Département. Mais son avis n'est que consultatif : une décision définitive sera prise dans les prochains jours, pour une mise en oeuvre en septembre, indique le Département du Loiret.

Avis favorable pour 2 tronçons sur 32

Le projet concerne en fait 13% du réseau routier du Loiret - soit 400 kilomètres - où la vitesse maximale repasserait à 90 km/h au lieu des 80 km/h imposés il y a 2 ans par le gouvernement. Au total, cela fait 32 tronçons routiers, et seuls 2 ont reçu un avis favorable : l'un sur la RD2020 entre Cercottes et Boisseaux ; et l'autre sur la RD2060, entre Chateauneuf-sur-Loire et St Maurice sur Fessard.

"C'est un vote cohérent, souligne Pierre-Louis Valls, président de la Ligue contre la violence routière dans le Loiret, et qui siège dans cette commission. Certes, le travail qu'a effectué le conseil départemental est excellent, l'étude très bien faite. Mais on n'a pas eu la démonstration que le retour aux 90 km/h allait améliorer la sécurité routière pour les usagers ; de la même manière, on n'a pas eu non plus la preuve de l'inefficacité des 80 km/h sur ces tronçons... On n'a pas ce recul, on n'a pas cette évaluation, donc il nous semble préférable d'attendre.

Bientôt la fin du feuilleton

De son côté, Marc Gaudet, le président du Département du Loiret, ne s'avoue pas vaincu. "Je ne vous cache pas que je suis un peu déçu, réagit-il, d'autant que les services ont livré une analyse très fine sur l'accidentologie dans le Loiret, qui met en évidence le rôle de l'alcool, des stupéfiants, du téléphone portable dans les accidents qui peuvent se produire sur ces routes."

Le Département passera-t-il outre ces avis, qui ne sont que consultatifs ? "J'ai commencé à en parler à mes collègues, répond Marc Gaudet, pour qu'on prenne une décision très vite, notre ambition est de déployer cette mesure dès septembre. Donc peut-être qu'on retouchera à la carte. Mais, en tout cas, il y aura + que 2 tronçons qui retourneront aux 90 km/h, ça c'est une certitude." La décision sera prise avant la  fin juillet

Choix de la station

À venir dansDanssecondess