Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Trafic SNCF : retour à la normale annoncé, dans les faits c'est plus compliqué

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Après trois jours de perturbations du trafic, la plupart des cheminots ont repris le travail, ce lundi. La circulation doit donc tendre progressivement vers la normale aujourd'hui. Certaines régions subissent cependant encore des perturbations.

Une grève SNCF perturbe le trafic des trains.
Une grève SNCF perturbe le trafic des trains. © Maxppp -

France

Le trafic SNCF doit revenir progressivement à la normale, ce lundi, après trois jours de perturbations liées à la mise en oeuvre du droit de retrait par les cheminots. Dans l'ensemble, les trains Ouigo circulent "normalement", de même que les TGV, selon la SNCF.

Les TER (trois trains sur quatre) et les Intercités (deux trains sur trois) continuent à être impactés, au quatrième jour de ce bras de fer entre syndicats et direction autour du "droit de retrait".

Des perturbations un peu partout

Des disparités existent d'une région à l'autre, avec des "problèmes résiduels" sur des TGV province-province relevés dans l'Ouest et très peu de TER circulant en Champagne-Ardenne, où l'accident à l'origine de l'arrêt de travail a eu lieu mercredi dernier. Dans les faits, des difficultés étaient cependant toujours signalées un peu partout en milieu de journée.

La SNCF constate un service normal en région Bourgogne, Bretagne, Languedoc-Roussillon, Normandie, Limousin et Provence-Alpes-Côte d'Azur.

En Alsace, des TER ont été supprimés, alors que la SNCF annonce un retour à la normale. Dans cette région où les TER roulent tous, sans exception, avec un seul agent à bord, le conducteur, l'inspection du travail préconise ce lundi à la direction régionale de suspendre la circulation des trains.

À Orléans, plusieurs trains pour la capitale ont été annulés avant 7h et jusqu'à 9h, seuls quatre trains ont pris le départ. Tous les autres au départ de la gare d'Orléans sont annulés.

En Charente et Charente-Maritime, seuls deux TGV sur trois circulent. 

En région Occitanie, deux trains sur trois circulent pour les TER et les Intercités, le trafic TGV et Ouigo est quasi normal. C'est le cas notamment au Pays Basque où tous les trains roulent.

En Picardie, il y a eu des suppressions et d’importants retards sur plusieurs trains en provenance ou à destination d’autres régions, notamment sur les TGV vers/depuis la façade Atlantique et sur les TER vers/depuis la Champagne-Ardenne. Pour la journée, plusieurs trains prévus au départ de la gare d’Amiens sont remplacés par des bus.

À Nantes, 90 % des TER et Intercités ont été supprimés depuis ce lundi matin.

En région Pays de la Loire, un TER sur deux seulement circule.

En Champagne-Ardenne, région dans laquelle s'est produit l'accident qui a déclenché le droit de retrait, il n'y a toujours aucun TER

En Moselle, près de la moitié des trains ont été supprimés sur la ligne TER Metz-Luxembourg ce lundi après-midi. 

Billets remboursés, frais exceptionnels indemnisés

Pour les voyageurs dont le train est supprimé malgré le retour progressif à la normale, la SNCF prévoit le remboursement intégral du billet. Le patron de la SNCF a promis dimanche soir que tous les billets, quelles que soient leurs conditions, seraient remboursés à 100%. Par ailleurs, Guillaume Pépy a également annoncé la création d'un fonds d'indemnisation d'un million d'euros pour couvrir les frais exceptionnels des voyageurs, comme l'achat d'un autre billet de train, de bus ou d'avion ou encore la perte d'une nuit d'hôtel pour ceux qui partaient en vacances. Une adresse mail sera créée à cet effet dans la semaine. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu