Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Du raisin dans le moteur pour la nouvelle ligne de car liO entre Vauvert et Vergèze

vendredi 29 mars 2019 à 18:50 Par Sylvie Duchesne, France Bleu Gard Lozère

Un car qui roule à 100% avec du bioéthanol issu du marc de raisin : ça sera à partir du 1er avril entre Vauvert et Vergèze dans le Gard. Cette nouvelle ligne liO est ouverte par la Région Occitanie. C'est une première !

Le 1er bus à circuler à l' ED95 en Occitanie
Le 1er bus à circuler à l' ED95 en Occitanie © Radio France - Sylvie Duchesne

Vauvert, France

C'est une petite révolution dans le monde des transports en commun en Occitanie. Dès le 1er avril, c'est un car roulant au bioéthanol issu du marc de raisin qui reliera Vauvert à Vergèze (Gard). Cette nouvelle ligne desservira aussi les communes d'Aimargues et du Cailar. Une première pour la région Occitanie qui va mobiliser un budget annuel de 53 000 euros pour le fonctionnement de cette nouvelle ligne. Ce bioéthanol baptisé ED95 est issu des marcs de raisin des vignes de la région. 45 000 tonnes sont produites à Vauvert. C'est aussi une PME de Vauvert, EOLE Mobilite qui va exploiter cette nouvelle ligne.  

Une première en Occitanie

Plus besoin de prendre la voiture pour ceux qui travaillent à Montpellier

Pour le maire (PS) de Vauvert, cette nouvelle ligne, c'est un plus pour tous les actifs qui empruntent le train pour se rendre à Montpellier. Ils sont obligés de prendre leur voiture pour aller le chercher à Vergèze. "Les deux allers retours (prévus pour l'instant, le matin et le soir, aux heures de pointe) permettront aux Vauverdois d'être directement reliés à Montpellier sans utiliser leur voiture. C'est un service public supplémentaire."

Jean Denat, le maire de Vauvert

45 000 tonnes d'ED95 produites à Vauvert

L'ED95,c'est le nom de ce bioéthanol issu du marc de raisin est produit à Vauvert, par la Distillerie UDM des Costières affiliée à Raisinor France. 45 000 tonnes annuelles. Le marc est directement collecté auprès des caves adhérentes. Il est ensuite transformé sur place. 

"Le marc de raisin, on sait le transformer en alcool puisqu'on fabrique déjà des alcools à 93 degrés. L'ED95 demande un peu plus de travail du fait qu'on va élever le degré à 96."

Franck Dherbomez, directeur de la distillerie des Costières à Vauvert

Des bus 30 à 40% plus chers à l'achat que le diesel

C'est aussi une entreprise de Vauvert, EOLE Mobilite , une PME de transports en commun qui va exploiter la nouvelle ligne. Elle a fait le choix d'acheter un car fonctionnant à l'ED95 car elle est située à quelques centaines de mètres de la distillerie. Pas question en revanche de changer toute la flotte de ses bus. Ils coûtent environ 30% plus cher que des bus qui fonctionnent au diesel. "Aujourd'hui, il n'y a que Scania qui fabrique des bus roulant au bioéthanol, du coup, tout ce qui est rare est plus cher. Nous, on pousse pour que les constructeurs produisent en masse pour éviter ces surcoûts de 30 à 40% par rapport au diesel." regrette Patrick Gaillard, président d'EOLE Mobilite.

Patrick Gaillard, président d'Eole Mobilite

La nouvelle ligne entre Vauvert et Vergèze entrera en fonction le 1er avril. Coût du billet : 3 euros l'aller-retour. 

Un bus 30 à 40% plus cher à l'achat qu'un bus diesel - Radio France
Un bus 30 à 40% plus cher à l'achat qu'un bus diesel © Radio France - Sylvie Duchesne