Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

E5, B7, LPG... Les nouvelles étiquettes de carburants passent plutôt inaperçues à Tours

vendredi 12 octobre 2018 à 18:38 Par Soizic Bour, France Bleu Touraine

Les noms des carburants ont changé depuis ce vendredi 12 octobre. Le sans plomb 95 s'appelle désormais E5 et le diesel B7. À Tours, les nouvelles étiquette n'ont pas vraiment perturbé les consommateurs.

Le diesel s'appelle maintenant le B7.
Le diesel s'appelle maintenant le B7. © Radio France - Soizic Bour

Tours, France

Attention si vous allez à la pompe à partir de ce vendredi 12 octobre. Il faudra être vigilant sur les carburants...et leurs noms ! Fini le sans plomb 95 et 98 et le diesel, leurs dénominations ont changé. Ils s'appellent désormais E5, E10, B7, H2, XTL... 

Le sans plomb 95 devient E5 ou E10, le diesel B7

Le E, c'est pour l'essence, le 5 ou le 10 correspond à son taux d'éthanol, 5 ou 10 %...le B, c'est pour le gazole et le H pour l'hydrogène, LPG c'est pour le GPL, etc. Dans chaque station service de France et d'Indre et Loire, un nouvel affichage est donc mis en place : l'essence sera signalée par un rond, le gazole par un carré et le gaz par un losange. 

La nouvelle signalétique des carburants, qui entre en vigueur le 12 octobre 2018 en Europe.  - Aucun(e)
La nouvelle signalétique des carburants, qui entre en vigueur le 12 octobre 2018 en Europe. - DGCCRF

Harmonisation des normes européennes

Un changement qui intervient dans le cadre de l'harmonisation des noms de carburants à travers tous les pays de l'Union européenne et sept pays voisins (Islande, Liechtenstein, Macédoine, Norvège, Serbie, Suisse et Turquie), pour mieux s'y retrouver, qu'on prenne de l'essence à Palerme ou à Helsinki.  

Une vignette de 14 centimètres sur 4

Mais dans l'agglomération de Tours, c'est passé un peu inaperçu. "Je n'avais même pas remarqué", explique Agnès. "C'était écrit diesel donc je n'ai même pas réfléchi", ajoute-t-elle. Thomas aussi est passé à côté de la petite vignette de 14 par 4 centimètres : "C'est écrit tout petit, il faut de bonnes lunettes, c'est comme les petites lettres en bas du contrat, on ne comprend pas trop ce que ça veut dire", plaisante-t-il. "Je ne vois pas trop ce que ça va changer, en tout cas ça ne me perturbe pas pour faire mon plein". 

Sans plomb 95 ou 98, c'était plus pertinent

De l'autre côté, chez les pompistes, on a été quelque peu pris au dépourvu par cette mesure : "On nous a dit qu'il fallait qu'on l'installe très très vite", souligne Alfred Bancel, le président départemental du Centre National des Professions de l'Automobile (CNPA) en Indre et Loire. Pour lui, les anciennes normes étaient plus pertinentes : "Sans plomb 95 ou 98, ça permettait d'avoir une classification claire en fonction de l'acceptabilité du moteur", note-t-il. "Certains moteurs ne peuvent pas rouler avec tel ou tel carburant". 

Alfred Bancel, le président départemental du Centre National des Professions de l'Automobile (CNPA) en Indre et Loire.  - Radio France
Alfred Bancel, le président départemental du Centre National des Professions de l'Automobile (CNPA) en Indre et Loire. © Radio France - Soizic Bour

Il craint une confusion au début, même si "les gens ont une capacité d'adaptation très grande, et ceux qui connaissent un peu les nouvelles normes s'en sortiront très bien", explique-t-il. Et que les clients soient rassurés, les couleurs, le vert pour l'essence et le jaune pour le diesel, resteront pour, justement, ne pas créer de confusion.