Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Éboulement à Pont-en-Royans : le département et l'État vont aider la commune

dimanche 22 avril 2018 à 13:28 - Mis à jour le dimanche 22 avril 2018 à 19:32 Par Alexandre Berthaud et Julien Morin, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu Isère

Ce mardi, le conseil du département et l'État ont décidé d'aider la petite commune de Pont-en-Royans (800 habitants) à financer les travaux pour rouvrir la route du Vercors

C'est à cet endroit de Pont-en-Royans qu'a eu lieu l'éboulement.
C'est à cet endroit de Pont-en-Royans qu'a eu lieu l'éboulement. - - Capture d'écran GoogleMaps

Pont-en-Royans, France

La circulation a été  interrompue par un éboulement dans la nuit du samedi 22 au dimanche 23 avril  sur la route du Vercors. Les départementales 518 et 531 sont coupées.   Pendant une dizaine de jours, mais le calendrier n'est pas certains, les services du département vont intervenir pour rouvrir la route.  Ensuite c'est la commune qui fera des travaux complémentaires, en ouvrant/fermant la route par alternance.  Ce sont ces travaux qui seront aidés.  L'état pourrait ouvrir la procédure de catastrophe naturelle pour les particuliers dont les bâtiments ont été endommagés. Étalement, également, des charges sociales pour les entreprises affectées par la coupure  Bernard Perazio, vice président du Conseil Départemental chargé des routes, a annoncé que le Conseil Départemental  va venir en aide financièrement à la petite commune de Pont-en-Royans.

Dans l'urgence, Il s'agit aussi de prendre en compte des cas particuliers qui ont besoin de circuler: les secours, le personnel soignants, les transports scolaires et les exploitants agricole.

Les départementales 531 et 518 sont toujours coupées ce mardi au dessus de Pont-en-Royans suite à  et aux menaces de chutes de pierre qui demeurent. Il faudra sécuriser les parois en amont des routes avant de pouvoir les rouvrir au trafic.

La chute de pierres était  "impressionnante" selon l'expression du vice-président du département de l'Isère en charge des routes, Bernard Perazio. Des blocs "de 30 centimètres par 30, soit près de 120 kilos" selon les sapeurs-pompiers sur place. L'incident a eu lieu un peu après minuit dans la nuit de samedi à dimanche, au niveau du pont Picard, à l'entrée de la commune, où les départementales 518 et 531 se croisent.

Pas de réouverture avant les travaux de sécurisation

Depuis dimanche matin, des experts de la Restauration des Terrains de Montagne (RTM) sont sur place pour déterminer les causes de cet éboulement, et voir s'il existe toujours des risques de chutes de pierre. Selon les premières constatations, l'éboulis serait la conséquence à la fois des changements thermiques de ces derniers jours et, sur le plus long terme, de l'incendie qui avait ravagé tout ce secteur montagneux en 2003. Les spécialistes du RTM ont du attendre lundi soir pour pouvoir survoler la zone en hélicoptère et estimer les menaces qui subsistent. 

"Il faudra faire des travaux, qui ne sont pas encore déterminés, probablement poser des filets de protection", précise Bernard Perazio. Il va participer, au titre du Conseil Départemental, à une réunion technique en Préfecture de l'Isère ce mardi avec les services de la Sécurité Civile, le Préfet, et le maire de Pont-en-Royans Bernard Grindatto.  

Deux logements dont les toitures ont été percées par des rochers sont évacuées. Un bar dans le secteur de la chute de pierres a été fermé à la demande de la mairie. En tout, quatre habitants ont du être évacués, et trois sont relogés par la mairie en attendant la sécurisation de la zone. Heureusement, personne n'a été blessé.

Trois villages situés en amont de Pont-en-Royans sont isolés, Presles, Choranche et Chatelus. Ils ne sont accessibles que pour les services de secours. Une réunion publique est destinée à informer la population sur la situation aura lieu mardi soir à  19 heures à Pont-en-Royans

Empruntez les itinéraires bis

Bernard Perazio rappelle aux automobilistes de bien suivre les déviations. Des itinéraires bis mis en place et fléchés à partir de Villard-de-Lans et de Saint-Just-de-Claix. Pour contourner Pont-en-Royans il est nécessaire de passer par le département de la Drôme, via Saint-Thomas et Sainte-Eulalie-en-Royans.