Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Éboulement dans les Alpes en Isère : une étude lancée pour sécuriser la route de la Bérarde

-
Par , France Bleu Isère

Face aux risques d'éboulements, sur la seule et unique route qui mène au hameau de la Bérarde, les services de l'État, le département de l'Isère et Saint-Christophe-en-Oisans, se sont mis d'accord sur un protocole pour évaluer les mesures à prendre. Qui auront un coût.

Ces dernières années, quatre éboulements ont eu lieu sur la RD530
Ces dernières années, quatre éboulements ont eu lieu sur la RD530 © Radio France - Laurence Méride

Une solution en marche pour la route de la Bérarde. Les services de l'État, le département de l'Isère et le maire de Saint-Christophe-en-Oisans lancent conjointement une étude pour évaluer les mesures à prendre dans la commune pour sécuriser l'axe routier face aux éboulements. 

Une initiative prise dans le but de ne pas revivre l'éboulement de juin 2016 : 1000 mètres cubes de roches s'étaient écrasés sur la route départementale 530, coupant la vallée de Saint-Christophe-en-Oisans du reste du monde pendant plusieurs jours. 

Des filets qui retiennent les blocs de roches, une route de secours, aucune piste n'est écartée par les experts mais Jean-Louis Arthaud le maire de Saint-Christophe en Oisans en voudrait plus pour éviter que la seule route qui mène au village soit coupée, surtout en période touristique : "Il faudrait un tunnel. C'est coûteux mais c'est une solution pérenne.

Une solution que le président du département se garde bien de privilégier pour l'instant : "La création d'un tunnel est à l'étude, comme celle d'un transports par câble mais il faut analyser l'environnement. Je n'exclue rien mais il faut que l'on soit prudent pour ne pas décevoir la population." assure Jean-Pierre Barbier. Les résultats de l'étude sont attendus au printemps 2021. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess