Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Usagers et élus réunis en gare de Valence TGV contre la suppression prévue de trains

jeudi 11 octobre 2018 à 20:47 Par Damien Triomphe, France Bleu Drôme Ardèche

Près de 130 personnes, usagers et élus locaux, ont manifesté ce jeudi soir en gare de Valence TGV. C'est la deuxième action menée par le collectif d'usagers, qui proteste contre les changements à partir du 9 décembre prochain, qui suppriment des trains entre Lyon et Valence.

130 usagers et élus ont manifesté ce jeudi soir en gare de Valence TGV.
130 usagers et élus ont manifesté ce jeudi soir en gare de Valence TGV. © Radio France - Damien Triomphe

Valence TGV Rhône-Alpes Sud, Alixan, France

C'est leur deuxième manifestation, et ils comptent bien continuer leurs actions : plus d'une centaine de membres du collectif des usagers de Valence TGV ont de nouveau protesté à la gare contre les changements d'horaires et suppressions de trains prévus par la SNCF à partir du 9 décembre prochain. Parmi les principales conséquences, le fait qu'il ne restera plus qu'un seul TGV le matin pour aller de Valence à Lyon. Au total, près de 130 personnes ont manifesté de 18 heures à 20 heures ce jeudi soir, dont des élus locaux.

Une douzaine d'élus locaux, principalement de l'agglomération valentinoise sont venus au rendez-vous. "Forcément, ils ont une oreille plus attentive auprès de la SNCF", expliqueSylvie Collier, du collectif, "a priori les clients ne sont pas très importants pour la SNCF..."  La députée LR de la Drôme Emmanuelle Anthoine était présente, et leur a assuré rencontrer Guillaume Pépy, le patron de la SNCF, la semaine prochaine. 

Parmi les élus présents, la maire de Romans, Marie-Hélène Thoraval, qualifie ces suppressions de train à venir comme "inacceptables". Et d'ajouter :"Il y a eu un investissement sur la gare de Valence TGV. Que la SNCF réfléchisse ! C'est un noeud ferroviaire extrêmement important ici, qui doit non pas être massacré, mais être développé."

Une banderole a été accrochée à l'entrée de la gare de Valence TGV par les manifestants. - Radio France
Une banderole a été accrochée à l'entrée de la gare de Valence TGV par les manifestants. © Radio France - Damien Triomphe