Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Record d'embouteillages en Ile de France à quelques heures du confinement

-
Par , , France Bleu Paris, France Bleu

Trafic routier hors norme ce jeudi, en région parisienne, à quelques heures du confinement, avec 733 kilomètres de bouchons à 18h30. Un record toutes catégories.

Embouteillages extraordinaires en Ile de France à la veille du reconfinement
Embouteillages extraordinaires en Ile de France à la veille du reconfinement © Maxppp - PHOTOPQR/LE PROGRES

Toute la journée d'hier, la courbe du cumul d'embouteillage s'est envolé sur le site d'information du trafic Sytadin.

Alors que le trafic aurait dû se résorber dans la matinée, comme en temps normal, il n'a cessé de progresser pour atteindre vers 18 heures, un niveau rarement atteint, y compris en pleine heure de pointe : 680 kilomètres de bouchons à 17h20, contre 250 habituellement, voir 400 lors de circonstances exceptionnelles.

A 18h30 on a atteint un pic de 733 kilomètres de bouchons en Île-de-France. Les gros points noirs se situent bien évidemment aux sorties de la capitale. L'A3, l'A4 et l'A1 sont particulièrement touchés. L'A6, dans le secteur d'Evry-Courcouronnes est classée rouge. On note également une forte densité de circulation autour de l'aéroport d'Orly. L'A86 elle, est saturée de part en part. Seul l'ouest du "super-pérphérique parisien" semble être épargné par ce départ massif précédent le confinement. Les accidents et les véhicules signalés en panne se multiplient sur les axes de sorties avec des fermetures de voies qui viennent compliquer un peu plus la circulation déjà difficile des franciliens. 

A 21h, les ralentissements sont passés sous le 260km, confirmant un lent retour à la normale engagé depuis 19h. 

Cette journée du 29 Octobre bat donc tous les records de circulation enregistrés : 

  • 707km en février 2016 pour neige et verglas 
  • 631km en décembre 2019 en temps de grève

La courbe est très largement au-delà de la moyenne pour un 29 octobre classique à cette heure-là en région parisienne : elle se situe même au-delà du niveau "exceptionnel", plus haut échelon donné par Sytadin, le site gouvernemental.

.
. © Radio France - Sytadin

La veille, mercredi, quelques heures avant l'allocution du président de la République, le cumul de bouchons dans la région était exceptionnellement élevé dans l'après-midi, plus de deux fois supérieur à la moyenne, selon le site Sytadin qui comptabilisait, à 17h, 366 km de bouchons dans la région, contre près de 180 en temps normal à la même heure un 28 octobre classique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess