Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

En Corrèze, une nouvelle manifestation des motards en colère

samedi 12 mai 2018 à 18:16 Par Boris Loumagne, France Bleu Limousin

Une centaine de motards venus de la Haute-Vienne, du Lot ou encore de Dordogne ont sillonné les routes corréziennes pour protester contre la future limitation à 80 km/h sur les routes secondaires.

 Une cinquantaine de motards ont pris le départ de Brive pour rejoindre Tulle
Une cinquantaine de motards ont pris le départ de Brive pour rejoindre Tulle © Radio France - Boris Loumagne

Brive-la-Gaillarde, France

Ils ne lâchent rien ! Après plusieurs mois de contestation, les membres de la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) étaient à nouveau sur les routes corréziennes pour protester contre l'entrée en vigueur, le 1er juillet prochain, de la nouvelle limitation de vitesse sur les routes secondaires. Passer de 90 km/h à 80, c'est "une aberration" selon les motards de la FFMC car "cela ne fera pas baisser la mortalité sur les routes". 

Un baroud d'honneur ? 

Alors que la nouvelle mesure de limitation entre en vigueur dans quelques semaines, les membres de la FFMC ne perdent pas espoir. Ils comptent bien faire plier le gouvernement. Exemple avec Jean-Pierre, venu jusqu'à Brive depuis le Lot : "On espère que le gouvernement va abandonner parce que c'est une mesure absurde qui n'apportera rien d'autre que de l'argent dans les caisses de l'Etat. On peut rouler vite, tout en restant prudent." La vitesse, si elle est géré intelligemment, n'est pas un problème non plus pour Loïc, un motard corrézien : "En moto, _on a déjà du mal à rouler à 90 alors à 80_... Et puis en deux roues, il y a cette sensation de liberté !" Toujours selon Loïc, "la mortalité ne baissera pas à 80 km/h car les gens ne respecteront pas la mesure".

La mobilisation continue

Les motards en colère sont-ils contre toutes formes de baisse de la vitesse ? Pas tout à fait, plaide le coordinateur adjoint de la FFMC en Corrèze. Selon Frédérique Etchard, la vitesse peut être abaissée mais seulement sur certains tronçons bien précis : "On peut baisser la vitesse temporairement, le temps de faire des travaux sur des routes vraiment accidentogènes." Une position inconciliable avec celle du gouvernement. Voilà pourquoi la FFMC compte rester mobilisée même après le 1er juillet, date de l'entrée en vigueur de la mesure.