Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES - La gare de Rennes désertée au premier jour du déconfinement

-
Par , France Bleu Armorique

Pour le premier jour du déconfinement en France, la gare de Rennes n'a pas retrouvé son affluence habituelle, ce lundi 11 mai. Masqués, les voyageurs, en très grande majorité utilisateurs de TER, ont également du respecter des distances de sécurité via du marquage au sol.

Marquage au sol et peu de voyageurs, ce lundi matin, en gare de Rennes.
Marquage au sol et peu de voyageurs, ce lundi matin, en gare de Rennes.

Ce n'était pas tout à fait le "monde d'avant" ce lundi matin, en gare de Rennes. Les usagers des trains, surtout venus reprendre le travail, ont découvert un endroit bien différent. Et d'abord, c'est le manque de monde par rapport à d'habitude qui frappe. 

En début de matinée, seules une dizaine de personnes marchaient dans le hall de la gare rennaise. Sur les tableaux d'affichage, presque uniquement des TER, un seul TGV, à destination de Paris-Montparnasse, à 8h35. Et les voyageurs du déconfinement étaient bien masqués. Parce que, s'il y avait peu de policiers en gare, des agents SNCF vérifiaient le respect de ce port du masque. Dans les trains, seulement un siège sur deux était utilisable. 

Dans les trains, seul un siège sur deux était utilisé.
Dans les trains, seul un siège sur deux était utilisé.

La gare, elle-même était bien différente. Au sol, des cercles ont été matérialisés pour éviter les files d'attente trop denses et respecter la distanciation sociale, notamment devant les panneaux d'affichage. Un parcours fléché a également été tracé pour ne pas mélanger entrée et sortie de la gare. Le piano, qui égayait l'attente des voyageurs a aussi disparu, hygiène oblige. Enfin, ce lundi matin, seuls les commerces alimentaires et la maison de la presse étaient ouverts. Les autres commerces devaient rouvrir dans la journée. 

La gare a adapté son marquage au sol pour respecter la distanciation sociale.
La gare a adapté son marquage au sol pour respecter la distanciation sociale. © Radio France - Loick Guellec
Si le hall de la gare était peu fréquenté, il y avait du monde sur les quais.
Si le hall de la gare était peu fréquenté, il y avait du monde sur les quais. © Radio France
Choix de la station

À venir dansDanssecondess