Transports

En Moselle, le vélo a encore du chemin à faire

Par Rachel Noel, France Bleu Lorraine Nord mardi 8 novembre 2016 à 17:29

Seuls 3 % des déplacements se font à vélo
Seuls 3 % des déplacements se font à vélo © Radio France - PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Metz Métropole vient de lancer une enquête en ligne sur le déplacement à vélo. Dans l’agglomération, comme dans la moyenne des villes de Moselle, 3% des déplacements se font à vélo.

Avec 1 100 kilomètres de pistes cyclables, la Moselle fait la part belle au vélo loisir.

De nombreux itinéraires de cyclotourisme

Le département est traversé par de grands itinéraires de cyclotourisme. Les 80km de la Véloroute Charles le téméraire entre Apach et Novéant sur Moselle, mais aussi à l'est du département la Véloroute entre Londres et Rome, ou encore des voiriies qui permettent de voyage de part et d'autre de la frontière avec l'Allemagne. C'est le réseau cyclotouriste transfrontalier, long de plus de 330 km.

Des villes qui aménagent

Dans les villes les communes commencent à s'y mettre. Il y de plus en plus de vrais pistes cyclables, en site propre, même si elles cohabitent toujours avec de simples marquages au sol. Les arceaux pour attacher les vélos se sont multipliés. Et partout ou presque, on trouve des points de locations.

A Forbach, il y a désormais 5 circuits de ballade autour du patrimoine.

A Metz, on a rattrapé le retard des années 2.000. Elle est loin l'époque où les cyclistes prenaient des PV en circulant au centre-ville. Désormais, il y a un plan vélo adopté en 2010 et un objectif ambitieux d'arriver à 10 % des déplacements en vélo d'ici 2020 contre 2 à 3 % aujourd'hui. 44 km de pistes cyclables supplémentaires ont vu le jour entre 2008 et 2011.

Des politiques concertées

Un plan à l'échelle de l'agglomération, c'est d'ailleurs ce qu'à fait l’agglomération de Thionville. Si la ville compte 57 km de pistes cyclables, 30 km de connexion ont aussi été créés entre 2004 et 2010 pour faire le lien avec les communes alentours.

Les mauvais élèves.

La ville de Saint-Avold, où il n'existe aucun double sens cyclable et peu de pistes, a d'ailleurs reçu en 2011 la distinction du clou rouillé attribuée par la Fédération des usagers de la bicyclette.

Metz Métropole vient de lancer une enquête en ligne sur le déplacement à vélo. Vous pouvez y participer jusqu'au 5 décembre.