Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

La SNCF supprime des TER en PACA à cause d'une pénurie de conducteurs

mardi 30 août 2016 à 10:09 France Bleu Provence

Des cars remplacent des TER sur certaines lignes de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. La raison : il n'y a pas assez de conducteurs de trains. La SNCF explique que c'est notamment à cause de la récente réforme des retraites.

Un conducteur de TER aux commandes
Un conducteur de TER aux commandes © Maxppp - Maxppp

Marseille, France

Depuis lundi et jusqu'au 6 novembre prochain, des TER sont remplacés par des cars sur certaines lignes de la région PACA. Sont concernés environ 5% des trains de la ligne Aix-Marseille et de la Côte bleue, surtout du lundi au jeudi, mais pas aux heures de pointe.

Manque d'anticipation, selon la CGT

La raison paraît incroyable : moins de TER parce que la SNCF manque de conducteurs ! Les usagers et la CGT dénoncent un manque d'anticipation.

Ce mardi sur France Bleu Provence, Joëlle Rédor, directrice commerciale et qualité des TER PACA explique que c'est, en partie, à cause de la récente réforme des retraites des cheminots :

"Avant la réforme, les conducteurs partaient tous au même âge. Pour la SNCF, prévoir leur remplacement était simple. Aujourd'hui, la réforme leur permet de ne pas partir à âge fixe. Ils peuvent se déclarer seulement six mois avant leur départ en retraite, ce qui ajoute à la difficulté."

Joëlle Rédor, précise aussi que recruter des conducteurs est difficile "en raison de l'exigence imposée par la SNCF. Du coup, 25% des candidats à la conduite de trains échouent à l’examen à mi-parcours."

Autre raison avancée par la SNCF : la baisse du trafic fret, moins importante que prévu. Tant mieux pour la compagnie ferroviaire, sauf que les conducteurs de fret, qui devaient initialement être prêtés au transport de voyageurs, ne sont plus disponibles.

À voir aussi - Faute de conducteurs, la SNCF remplace des trains par des bus en Vaucluse