Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Multiplier les voies réservées aux bus sur l'autoroute pour réduire la congestion automobile en PACA

-
Par , France Bleu Provence

Circuler en voiture dans la région Paca peut vite se transformer en calvaire. Pour désengorger les routes et réduire la pollution, les collectivités locales et l'Etat viennent de signer une convention. L'objectif : multiplier les voies réservées aux transports en commun (VRTC) sur les autoroutes.

Une convention a été signée pour multiplier les voies dédiées aux bus sur les autoroutes de la région
Une convention a été signée pour multiplier les voies dédiées aux bus sur les autoroutes de la région © Radio France - Claire Leys

Marseille, France

Les usagers des bus 50 et 51, qui relient Aix et Marseille, le savent bien : ils passent moins de temps sur la route que les automobilistes. Pour l'heure, sur l'A7 et l'A51, 10 kilomètres de voies sont dédiés aux bus. En cas d'embouteillages, ces tronçons permettent de gagner jusqu'à 20 minutes de temps de trajet.

L'Etat, le département des Bouches-du-Rhône, la métropole Aix-Marseille et la région Paca veulent multiplier ces voies. Les prochains travaux viseront l'A7 entre la rocade L2 et Saint-Charles et l'A51 en amont de Plan-de-Campagne. Plus tard, Toulon et Nice pourront aussi être concernées. Martine Vassal, présidente de la métropole Aix-Marseille et du département, l'avoue "Notre territoire a accumulé beaucoup de retard sur le plan des transports." Il faut donc rendre les transports en commun plus attractifs pour convaincre les automobilistes d'abandonner leur voiture.

Depuis les premières expérimentations en 2013, la fréquentation des bus a augmenté de 20%, selon Renaud Muselier, président de la région Sud. Un chiffre qui prouve l'efficacité de ces voies dédiées. 

Réduire la pollution

"Nous perdons six mois d'espérance de vie dans les embouteillages", rappelle Martine Vassal. Six mois perdus également à cause de la pollution. Dans le cadre du Plan Climat, la région s'est fixée un objectif ambitieux : réduire de 25 % les émissions de gaz à effet de serre issus des transports d’ici 2021. Avec les aménagements à venir, la région compte bien devenir le territoire qui compte le plus de voies de bus sur autoroute en France. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu