Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

"Encore trop de promeneurs" dans les tramways et les bus au Mans

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

Malgré une offre réduite pendant le confinement, la fréquentation des transports en commun de la Setram approche encore les 20 000 trajets par jour. Le président du transporteur manceau appelle les habitants à ne plus se "promener".

Deux tramways de la Setram se croisent place des Comtes du Maine au Mans (photo d'illustration).
Deux tramways de la Setram se croisent place des Comtes du Maine au Mans (photo d'illustration). © Radio France - Alexandre Chassignon

Il espère voir une baisse ce lundi, signe d'une évolution des comportements. Pour l'instant la fréquentation des transports en commun est "encore trop" élevée selon Jean-François Soulard, le président de la Setram.

La semaine dernière, première semaine complète de confinement, le réseau a enregistré entre 6 600 et 8 700 validations par jour. "Mais en l'absence de contrôle il faut compter trois fois plus de voyages", soit autour de 20 000. "Nous avons actuellement un service de dimanche, renforcé pour les besoins des structures soignantes". Un dimanche normal représente 18 000 validations, un jour de semaine normal 115 000.

Ébauche de baisse ce week-end

La fréquentation a commencé à baisser ce week-end, par exemple "700 validations de moins ce dimanche", soit une baisse de 25%. "La semaine passée il y avait des bandes de jeunes fêtards dans les premiers tramways du dimanche matin. On n'a pas revu ça cette semaine".

"Le chiffre important ça va être ce lundi, souligne Jean-François Soulard. En plus du total, nous surveillons les horaires des validations. Il y a les horaires qui correspondent au travail, ces déplacements-là sont nécessaires. Le reste de la journée c'est plus embêtant".

Des voyageurs trop proches

A travers les caméras qui couvrent une bonne partie du réseau, les agents de la Setram notent aussi que les voyageurs se tiennent trop proches les uns des autres, notamment sur les quais du tramway. "Il n'y a pas foule mais certains n'ont pas compris qu'il fallait se tenir à distance".

La Setram a remis des bus articulés sur la ligne de bus la plus fréquentée, la 5 (Oasis-Gazonfier), pour permettre aux voyageurs de s'écarter les uns des autres.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu