Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Victime d'un énième incident technique, le téléphérique de Brest reste en rade

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Prévue ce jeudi, la reprise de l'exploitation commerciale du téléphérique de Brest est encore reportée après un nouvel incident technique. Le premier transport urbain par câble en France ne fonctionne plus depuis près de sept mois. Et personne ne sait quand la machine sera remise en marche.

Plusieurs poulies de la cabine Charlotte se sont décrochées du câble de traction lors d'un essai nocturne.
Plusieurs poulies de la cabine Charlotte se sont décrochées du câble de traction lors d'un essai nocturne. © Radio France - Nicolas Olivier

On y était presque. Alors que le téléphérique de Brest (Finistère) était sur le point de reprendre du service, la machine s'est grippée, une fois encore. Elle a même pratiquement déraillé, puisque plusieurs poulies de l'une des deux cabines se sont décrochées du câble de traction lors d'un essai nocturne, mercredi 16 décembre peu avant 3 heures du matin. La vitre de la station Jean-Moulin a même été endommagée. Inconcevable dans ces conditions de redémarrer l'exploitation commerciale ce jeudi. 

Le plus rapidement possible

Dans un communiqué commun qui prend soin d'en dire le moins possible, le constructeur Bartholet et l'exploitant Bibus précisent qu'une "évaluation des éventuelles dégradations en lien avec cet incident est en cours. Toutes les parties continuent de travailler pour permettre la remise en service du téléphérique le plus rapidement possible, en toute sécurité et fiabilité."

La cabine Charlotte sera démontée vendredi pour une inspection complète. Parallèlement, la période de rodage pourrait se poursuivre avec l'autre cabine. Plusieurs semaines pourraient être nécessaires avant que le service technique des remontées mécaniques et des transports guidés (STRMTG) puis la préfecture ne donnent leur feu vert à une remise en route du téléphérique, à l'arrêt depuis le 28 mai dernier. Après plusieurs reports successifs, plus personne ne se risque à avancer une date ni même un délai.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess