Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Enquête publique sur une partie du projet de contournement Sud d'Auxerre

-
Par , France Bleu Auxerre

Une enquête publique sur le projet de contournement Sud d'Auxerre (Yonne) a été ouverte ce lundi à la demande de l'État. Elle va durer 19 jours, jusqu'au vendredi 7 mai. Il s'agit d'une enquête complémentaire parcellaire, car elle porte sur une petite partie du tracé seulement.

Pierre Guion, le commissaire-enquêteur, recueille les avis de la population jusqu'au 7 mai.
Pierre Guion, le commissaire-enquêteur, recueille les avis de la population jusqu'au 7 mai. © Radio France - Delphine Martin

C'est un pas de plus dans le dossier de la déviation Sud d'Auxerre (Yonne). Une enquête publique a été ouverte ce lundi à la demande de l'État. Elle va durer 19 jours, jusqu'au vendredi 7 mai. Cette enquête complémentaire parcellaire, menée par le commissaire-enquêteur Pierre Guion, porte sur une petite partie du tracé seulement, le reste du projet ayant déjà été déclaré d'utilité publique en 2012.

32 parcelles

Cette enquête porte sur la parti "État" du tracé, soit 32 parcelles, qui appartiennent à 19 propriétaires différents dont cinq parcelles à la ville d'Auxerre. Cela représente une dizaine d'hectares de terrains, de la RN6 à la sortie sud d’Auxerre (au niveau du carrefour Sainte-Nitasse) jusqu'à la route de Vaux (D163), après le vélodrome et le club vert. "L'enquête parcellaire a pour but de déterminer avec précision les biens situés dans l'emprise du projet déclaré d'utilité publique, et d'identifier exactement leurs propriétaires", explique la préfecture de l'Yonne. "Le commissaire enquêteur veille au bon déroulement de cette enquête et fera remonter au maître d'ouvrage toutes remarques concernant les propriétés. Son avis n'a pas pour but de remettre en cause l'utilité publique du projet, mais de rapporter tout problème lié au droit de propriété".

Plan parcellaire soumis à l'enquête publique
Plan parcellaire soumis à l'enquête publique - DREAL

Sans préjuger du résultat de l'enquête, Christophe Bonnefond, vice-président de la Communauté de l'Auxerrois et vice-président du conseil départemental, estime que la question des acquisitions foncières pour construire cette route avance bien : "L'enquête publique aujourd'hui concerne uniquement la partie "rive droite" du contournement sud : entre la route de Vaux et la rocade actuelle d'Auxerre, puisque cette partie-là est gérée directement par l'État et n'était pas dans la DUP de l'aménagement foncier de tout le reste du circuit". "Sur la majorité de l'itinéraire, la question de l'empreinte foncière est réglée, puisque c'est géré avec les agriculteurs, avec la SAFER, par le conseil départemental depuis longtemps et les choses se passent plutôt bien. La partie "rive droite" est quand même très petite et la communauté d'agglomération a accepté d'acheter les terrains qui ne seraient pas achetés par l'État pour que les propriétaires intéressés pour vendre la totalité d'une parcelle ne soient pas bloqués", ajoute-t-il.

Dans cet esprit, la communauté d’agglomération de l’Auxerrois devrait acquérir près de 11 hectares de terrains situés le long du tracé, pour un montant d'un peu plus de 40.000 euros. Ce sont des morceaux de terrains qui ne servent pas spécifiquement au contournement mais qui, du fait de la proximité avec la route, n'auront pas d'utilité pour les propriétaires.

Encore des questions sur le financement

Tous les propriétaires concernés par cette enquête parcellaire ont reçu une lettre recommandée pour les informer et les inviter à se prononcer, mais c'est toute la population qui est appelée à donner son avis sur ce tracé. Le reste du parcours, c'est-à-dire le tronçon qui va de la N151 au rond point de Villefargeau, et qui est porté par le Conseil Départemental, avait déjà été déclaré d'utilité publique en 2012 (un arrêté préfectoral prorogé jusqu'en 2022).

Ensuite, il faudra se pencher sur le financement du projet, qui est estimé entre 100 et 120 millions d'euros. Le département a déjà provisionné des fonds mais l'État n'a pas encore dévoilé ses intentions, ni le montant exact de sa participation. "Aujourd'hui, nous attendons l'engagement de l'État puisque 70% de l'itinéraire, ce sera une route nationale et donc il est bien logique que quand même, pour ces 7km sur 10 qui sont à réaliser, l'État soit présent au rendez-vous et soit majoritairement financeur puisque c'est une route d'État, une route nationale", explique Christophe Bonnefond. De son côté la préfecture de l'Yonne précise que "le plan de financement global sera déterminé lors des discussions préparant le volet "mobilité" à compter de 2023 du CPER (Contrat de Plan Etat - Région) pour la période 2021 - 2027".

Quoi qu'il en soit, ce très vieux dossier connait une nouvelle impulsion, selon Christophe Bonnefond : "On a réussi à mettre tout le monde autour de la table avec une vraie volonté du maire d'Auxerre de faire avancer les choses, une vraie collaboration entre le président du conseil départemental et le maire d'Auxerre pour que tout avance dans le même sens. Cela permet que chaque service fasse avancer chacun sa partie, parce que c'est effectivement un dossier compliqué". 

La totalité du tracé de la déviation sud d'Auxerre
La totalité du tracé de la déviation sud d'Auxerre - Conseil Départemental

Le commissaire enquêteur désigné par le préfet a tenu une première permanence ce lundi matin pour expliquer le projet et recueillir les avis. Il en tiendra deux autres : le mercredi 28 avril (de 9h à midi) et le vendredi 7 mai de 14h à 17h, toujours dans la salle du passage Soufflot à Auxerre. Vous pouvez aussi laisser vos observations par mail à l'adresse : pref-contournement-sud@yonne.gouv.fr

Choix de la station

À venir dansDanssecondess