Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Entre 20 et 30.000 véhicules par jour attendus sur l'A81 jusqu'à dimanche

mercredi 9 mai 2018 à 18:05 Par Martin Cotta, France Bleu Mayenne

Entre la fin du pont et la fin des vacances pour la zone B, l'autoroute A81 qui traverse la Mayenne sera très empruntée par les automobilistes à partir de ce jeudi. Certains ont donc pris la route plus tôt que prévu.

Le pic de circulation sur l'A81 est attendu ce dimanche entre 10h et 21h
Le pic de circulation sur l'A81 est attendu ce dimanche entre 10h et 21h © Maxppp - Lionel Vadam

Bonchamp-lès-Laval, France

Il va y avoir du monde sur l'autoroute A81 en Mayenne à partir de ce jeudi jusqu'à dimanche. Entre 20 et 30 mille véhicules par jour vont traverser le département en raison de la fin des vacances et la fin du pont. D'après Vinci Autoroutes le pic de circulation est attendu ce dimanche entre 10h et 21h en Mayenne avec plus de trente mille véhicules sur l'A81, et surtout dans le sens province >> Paris.

15 agents autoroutiers mobilisés 24H/24

15 agents routiers seront mobilisés 24h sur 24 en cas de pépin et pour assurer la sécurité sur l'A81 en Mayenne. Mercredi, certains automobilistes, rencontrés sur l'aire de la Mayenne à Bonchamp-lès-Laval, ont pris la route plus vite que prévu pour éviter les bouchons. "Hier je voyais déjà que ça bouchonnait sur la voie express en région parisienne" explique Hervé qui rentre chez lui en Bretagne à Lorient. Devant la cafétéria de l'aire de la Mayenne, Alexandra profite du soleil assise sur un carré d'herbe près de sa voiture. "Ça roule bien, c'est dégagé, c'est parfait. Il y a même peu de poids-lourds donc c'est moins stressant" explique cette dame en route pour les Côtes d'Armor. Ce mercredi, partir plus tôt que prévu s'avérait donc être une stratégie payante. 

"S'arrêter toutes les deux heures pour éviter le phénomène de l'hypovigilance" - Le conseil de Nicolas Vuillemenot - chef-adjoint du district de la Mayenne chez Vinci Autoroutes