Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Il entre en vigueur ce 1er juin dans le Grand Nancy : le dispositif Crit'Air mode d'emploi

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Le dispositif Crit'Air entre en vigueur ce mardi 1er juin dans le Grand Nancy. Une vignette à coller sur votre deux ou quatre roues motorisés. Elle classe les véhicules selon leur niveau de pollution. Un laisser-passer en cas de pic de pollution.

En cas de pic prolongé de pollution, les véhicules avec vignettes 4 et 5 sont interdits de circulation dans le Grand Nancy
En cas de pic prolongé de pollution, les véhicules avec vignettes 4 et 5 sont interdits de circulation dans le Grand Nancy © Radio France - Isabelle Baudriller

Elles sont vertes, violettes, jaunes, oranges, rouges ou grises et numérotées de 0 à 5 : les vignettes Crit’Air, qui classent le niveau de pollution des véhicules, commencent à fleurir dans le Grand Nancy.  Et pour cause : le dispositif entre en vigueur ce 1er juin dans la métropole. 

D’autres grandes villes l’ont déjà adopté comme Paris, Strasbourg, Grenoble, Lyon ou Lille. En cas d’épisode prolongé de pollution de l’air, le préfet met en place une circulation différenciée selon le numéro de votre vignette. Objectif : préserver la santé des plus fragiles, en particulier les enfants, les personnes âgées ou souffrant de maladies chroniques comme l’asthme ou les allergies. La pollution de l'air serait responsable chaque année de près de 5 000 décès prématurés dans le Grand Est.

Transports en commun gratuits en cas de pic de pollution

Concrètement, à partir du troisième jour de pollution, seuls les véhicules les moins polluants (vignettes Crit'Air de 0 à 3) peuvent circuler dans le Grand Nancy, entre 6 heures et 20 heures. Avec une vignette 4 ou 5 - correspondant pour une voiture à un modèle essence de plus de 24 ans ou diesel de plus de 15 ans - impossible de rouler sous peine d'une amende de 68€. Solution alternative, les transports en commun deviennent gratuits tout comme les quatre parkings relais aux entrées de la métropole.  

Philippe Thomardel, directeur de l'Automobile Club Lorrain
Philippe Thomardel, directeur de l'Automobile Club Lorrain © Radio France - Isabelle Baudriller

Selon l'Automobile Club Lorrain (ACL), qui a participé à la consultation sur la circulation différenciée fin 2019, certaines interrogations demeurent. Notamment sur la circulation des utilitaires. "Des artisans peuvent ne pas avoir la vignette 1, 2 ou 3, comment vont-ils pouvoir venir en ville ? Un plombier, un électricien, un dépanneur, ces gens-là, il faut les laisser travailler. Là, on ne sait pas", souligne le directeur de l'ACL Philippe Thomardel.  

La circulation différenciée ne concerne pas les autoroutes qui traversent le Grand Nancy, A31, A33 et A330. En cas de pollution atmosphérique, la vitesse est abaissée de 20 km/heure.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess