Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Essonne : le mois de mai enregistre la moitié des morts sur la route depuis le début de l'année

-
Par , France Bleu Paris

Le retour du trafic routier a été meurtrier en Essonne. Le département enregistre pour le seul mois de mai, la moitié du nombre total de morts sur les routes depuis le début de l'année.

Des accidents moins fréquent mais plus graves en mai dans l'Essonne
Des accidents moins fréquent mais plus graves en mai dans l'Essonne © AFP - GUILLAUME SOUVANT / AFP

Avec la phase de déconfinement, les véhicules ont fait leur retour sur la route. Un trafic routier qui s'accompagne d'une diminution du nombre d'accident au mois de mai pour le département de l'Essonne qui enregistre en revanche une aggravation des accidents mortels.

Des accidents moins fréquents mais plus graves

" Le trafic routier ayant été sensiblement réduit durant la période du confinement du 15 mars au 11 mai, une baisse importante des accidents de la route a alors été observée", explique la préfecture dans un communiqué . Sur cette période, 58 accidents sont survenus, contre 226 en 2019 (soit une baisse de 74%).  À compter du 11 mai, la reprise progressive et partielle du trafic routier a également permis de constater une baisse du nombre d’accidents, 88 soit -35% par rapport à l'an dernier et du nombre de personnes blessées. 

La vitesse excessive pointée du doigt

"Malgré un nombre plus faible d'accidents, on observe une aggravation des accidents mortels. Six personnes ont été tuées dont cinq usagers vulnérables (3 piétons et 2 motos)", précise le préfet. L'an dernier, sur la même période, deux personnes avaient été tuées. 

La cause de ces accidents mortels sont principalement dus au comportement des usagers de la route. Vitesse excessive ou inadaptée et inattention du conducteur sont mis en avant par les autorités. Le préfet de l’Essonne et le président du Conseil départemental appellent chaque usager de la route à prolonger les comportements de prudence et de solidarité qui se sont si fortement incarnés pendant ces deux derniers mois.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu