Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports DOSSIER : Transports, circulation : les principaux points noirs en France

Et pourquoi pas louer une voiture à plusieurs quand on habite à la campagne ?

jeudi 28 février 2019 à 4:01 - Mis à jour le jeudi 28 février 2019 à 10:04 Par Isabelle Baudriller, France Bleu Sud Lorraine

Jeudi 28 février, France Bleu dresse la carte des points noirs de la mobilité et met en valeur des solutions. En Meurthe-et-Moselle, une habitante de Clémery lance le projet de location de voitures électriques à plusieurs. Objectif : réduire la pollution et ménager son porte-monnaie.

Marie-Christine Viaud veut réduire son usage de la voiture, elle se dit dans une démarche "gentiment décroissance"
Marie-Christine Viaud veut réduire son usage de la voiture, elle se dit dans une démarche "gentiment décroissance" © Radio France - Isabelle Baudriller

Clémery, France

Comment réduire ses frais de déplacement quand on habite à la campagne ? Pourquoi ne pas louer une voiture - électrique de préférence - à plusieurs ? Voire disposer d'un mini-parc de voitures ? L'idée est lancée par Marie-Christine Viaud, une habitante de Clémery, un village de 400 habitants, proche de Pont-à-Mousson. 

La voiture : un coût de 271 euros par mois

Dans le foyer de cette retraitée de l'éducation, âgée de 64 ans : deux voitures. Celle de son mari, encore en activité, et la sienne. "Une petite C3 qui va sur sa belle mort !", s'amuse-t-elle. Bientôt 400 000 km au compteur. Avant de la renouveler, Marie-Christine a fait quelques calculs : entre prix d'achat (15 000€), entretien (9 000€) et carburant (22 000€), sa petite voiture lui aura coûté 271€ par mois pendant 15 ans. "Je me suis convaincue facilement de l'intérêt de trouver une autre solution." 

Autre constat à l'occasion de ses balades : beaucoup de voitures restent stationnées à Clémery. Marie-Christine en a compté une bonne centaine. Et c'est logique, selon elle : "Dans les villages, si les femmes veulent conserver leur indépendance, leur mobilité, tout le monde vous dira qu'il faut deux voitures". Alors plutôt que de payer pour une voiture peu utilisée, l'idée lui est venue de la location longue durée de voitures à plusieurs

L'angle d'attaque, c'est le porte-monnaie ! Or, le pouvoir d'achat, le porte-monnaie, ça concerne beaucoup de personnes" 

L'organisation du partage de la ou des voiture(s) louée(s) ? "Ça peut paraître compliqué mais si plusieurs personnes se lancent dans le même principe, on arrive à un mini-parc de 3-4 véhicules. Si on a un jeune qui nous crée une application genre Blablacar adapté à Clémery, on peut le réserver. Moi je suis ouverte à des tas de possibilités, je crois que la technologie nous en donne un certain nombre !"

Le projet est en route - une première réunion a été organisée à Clémery - et il a le mérite au moins de faire réfléchir. "A un moment donné de la discussion, les personnes se disent : voyons, qu'est-ce que je fais, moi, de ma deuxième voiture ? Cela questionne notre rapport à la voiture." 

  • Marie-Christine Viaud organise une nouvelle réunion sur son projet : rendez-vous le 29 mars à 18h30 à la mairie de Clémery.

.

Les points noirs de la mobilité

La route, le rail… les transports en général sont une préoccupation majeure pour nos concitoyens où qu’ils se trouvent. Jeudi 28 février, pour contribuer au débat, le réseau francebleu et ses 44 antennes locales se mobilisent pour vous faire découvrir les plus gros points noirs français en matière de mobilité et les solutions à l'étude.